- PUBLICITÉ -

Le candidat conservateur François Desrochers et son lieutenant politique Alain Rayes, ont visité des entreprises en agrotourisme situées à Saint-Joseph-du-Lac.

François Desrochers veut défendre les agriculteurs locaux

François Desrochers, candidat conservateur dans Mirabel, était accompagné de son lieutenant politique pour le Québec, Alain Rayes, lors d’une visite de certaines entreprises en agrotourisme situées à Saint-Joseph-du-Lac et dans les environs. Ce fut également l'occasion pour messieurs Desrochers et Rayes de rappeler les priorités et les engagements du Parti conservateur en matière d'agriculture et d'entrepreneuriat.

«La région des Basses-Laurentides offre un climat propice au développement agricole. On sait déjà que la circonscription de Mirabel peut compter sur certaines des terres les plus fertiles au Québec. Nous avons pu y visiter des petites et moyennes entreprises dynamiques et florissantes, très importantes pour l’économie locale», a déclaré M. Desrochers. Ce dernier et son collègue Alain Rayes ont eu l’occasion d’aller visiter de se rendre au Verger Lacroix, aux Vents d’ange ainsi qu’aux Fromages du verger.

«Ces entreprises et plusieurs autres sont des bijoux pour notre région. Elles offrent des produits locaux et biologiques de très grande qualité et montrent les belles perspectives d’avenir du développement durable. Verger Lacroix, notamment, existe depuis une trentaine d’années et reçoit près de 70 000 visiteurs par année. Cela montre bien l’intérêt et la demande croissants pour une alimentation saine, de qualité et produite localement. Nos agriculteurs ont besoin d’aide», ajoute le candidat conservateur.

François Desrochers s’inquiète du manque de main d’œuvre au sein du secteur agricole québécois. Il souligne que le programme conservateur prévoit de mettre l’accent sur l’immigration économique et qu’Andrew Scheer est ouvert à discuter avec le Québec pour faciliter les démarches administratives pour les travailleurs étrangers temporaires.

Le candidat conservateur est également furieux à l’endroit des négociations commerciales effectuées par le gouvernement sortant. «Les libéraux n’ont pas tenu tête à Donald Trump lors des négociations pour la refonte de l’ALENA, puis les producteurs agricoles n’ont toujours pas vu l’ombre d’un plan de soutien et de compensation. Ils sont laissés à eux-mêmes, alors que c’est un secteur économique important qui concerne notre alimentation et la vitalité de nos régions. Les agriculteurs ont été abandonnés par Justin Trudeau», dénonce M. Desrochers.

Fiscalité des entreprises

Concernant la fiscalité des entreprises de manière générale, le Parti conservateur a annoncé un certain nombre de propositions. L’équipe d’Andrew Scheer s’engage notamment à maintenir le taux d’imposition des petites entreprises à 9 % puis à réduire de 25% sur quatre ans, les règlements qui visent les petites et moyennes entreprises.

«Nous ne croyons pas, avance François Desrochers, que les entreprises sont mieux servies en étant ensevelies sous la paperasse et les charges fiscales. Les belles réussites comme celles que nous venons de visiter doivent être encouragées, puis d’autres du même genre peuvent voir le jour. Ce n’est pas avec la fiscalité confiscatoire des libéraux que nous pourrons faire rayonner les produits et les talents du Québec.»

Le candidat conservateur rappelle enfin que son parti a pris une série d’engagements en faveur des régions, notamment celles du Québec. Le Parti conservateur s’est engagé à ce que chaque décision du Cabinet comprenne une perspective rurale, en plus de vouloir créer un ministère des Affaires rurales. «Qui plus est, ajoute M. Desrochers, notre chef entend nommer un député québécois comme ministre responsable de l’Agence de développement économique pour les régions du Québec. Avec un gouvernement conservateur, nous pouvons vous assurer que l’époque où les agriculteurs et les régions étaient délaissés sera terminée.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top