- PUBLICITÉ -
Fondation Sercan: Un don combiné de 30 000 $ de Fernand Biard et Wood Gundy

Annie Koutrakis

Fondation Sercan: Un don combiné de 30 000 $ de Fernand Biard et Wood Gundy

Associé à l’organisme Sercan pendant 15 ans, de 1998 à 2013, l’homme d’affaires Fernand Biard a choisi, au printemps dernier, de tirer sa révérence. Cela ne l’empêche pas d’être toujours aussi sensible à la cause de Sercan et c’est pourquoi celui-ci a choisi de verser personnellement un don de 15 000 $ sur une période de trois ans à cet organisme basé à Saint-Eustache.

Non seulement fera-t-il ce don, mais Fernand Biard a aussi convaincu CIBC Wood Gundy, une division de CIBC pour laquelle il travaille à titre de premier vice-président pour CIBC Marchés mondiaux, à Laval, d’en faire tout autant. C’est donc un montant combiné de 30 000 $ qui sera remis à la Fondation Sercan sur trois ans (2014, 2015 et 2016) par l’entremise du conseiller en placements qu’est Fernand Biard.

Précisons que le rôle de la Fondation Sercan est de recueillir et d’administrer les fonds nécessaires pour l’organisme Sercan et la Maison de soins palliatifs de Saint-Eustache. Sercan a pour mission d’accompagner les personnes atteintes de cancer et leurs proches durant la maladie. Quant à la Maison de soins palliatifs, elle offre sept chambres privées aux personnes en fin de vie, ainsi que des services spécialisés afin de leur permettre de vivre les derniers moments entourées de leurs familles.

«Même si je me suis retiré de Sercan, pour laisser à d’autres personnes le soin d’apporter leur contribution, je suis toujours très sensible à la cause. J’ai encore beaucoup d’attache envers Sercan et les gens qui y travaillent. En fait, je crois que mon devoir n’est pas totalement achevé», a commenté M. Biard.

M. Biard, qui a été nommé en 2007 Grand Citoyen de Saint-Eustache et a reçu plus tôt cette année la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, a notamment été associé de très près à une campagne de financement pour Sercan en 2004. L’objectif de celle-ci était de recueillir sur une période de quatre mois l’importante somme de 500 000 $. Tout cela afin d’ouvrir une maison de soins palliatifs à Saint-Eustache. Ce rêve est devenu réalité au mois de juin 2005, alors qu’un premier patient était admis à cette maison de soins palliatifs.

Collègue de travail de M. Biard depuis 20 ans, Jean Morin, premier vice-président et directeur pour CIBC Wood Gundy, n’a pas hésité très longtemps à accepter cette demande de verser 15 000 $ à la Fondation Sercan. «Disons que cela a pris une trentaine de secondes. Je connais Fernand Biard depuis longtemps et je connais son attachement pour Sercan depuis de très nombreuses années», a mentionné M. Morin. Pour CIBC Wood Gundy, ce n’est pas une première contribution puisqu’un montant de 10 000 $ avait justement alloué lors de cette campagne de financement de 2004 et 2005. Une «cuisine CIBC» témoigne d’ailleurs encore aujourd’hui de cette contribution.

M. Biard a fait savoir que cette somme de 30 000 $ servira plus précisément à diminuer l’hypothèque qui avait dû être contractée à l’époque de la construction de la maison de soins palliatifs, et non pas aux opérations courantes.

Enfin, il est bon que rappeler que Fernand Biard a aussi accepté, avec Alain Lemaire, président du conseil d’administration de Cascades, la coprésidence d’honneur du prochain souper-bénéfice de la Fondation Sercan qui aura lieu le 27 janvier prochain au restaurant Steak Frites St-Paul, à Saint-Eustache.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top