- PUBLICITÉ -
Fondation Hôpital Saint-Eustache: L’objectif de 8 M $ est atteint

Voici un groupe de personnes très fières d’avoir pu amasser un montant de 8 M$ lors de la campagne majeure de financement de la Fondation Hôpital Saint‑Eustache.

Fondation Hôpital Saint-Eustache: L’objectif de 8 M $ est atteint

La Fondation Hôpital Saint-Eustache a clôturé en beauté sa campagne majeure de financement 2011‑2015 au Sheraton de Laval par la tenue d’un bal de la Saint-Valentin sous le thème J’aime New York. La campagne Investissez dans votre santé. Donnez pour l’avenir de votre hôpital a permis d’amasser l’impressionnant total de 8 M$.

Cette quatrième campagne majeure a demandé aux responsables beaucoup d’énergie et d’organisation. Des efforts qui ont été récompensés par l’atteinte de leur objectif de 8 M$ sur quatre ans.

C’est pendant le coquetel, où étaient rassemblés plusieurs donateurs, qu’a été annoncée la bonne nouvelle. Diane D. Lavallée, directrice générale de la Fondation, a d’ailleurs rappelé que leur but a toujours été d’améliorer les services et les soins.

Pour sa part, le président de la Fondation, Marc Charrette, a affirmé: «Nous avons pu compter sur la générosité et l’engagement des gens d’ici qui ont mis leur dynamisme et leur motivation au service de projets qui vont faire une vraie différence pour tous les usagers de l’Hôpital de Saint‑Eustache.»

Le sénateur Claude Carignan était également présent et a rappelé les 50 ans de l’Hôpital de Saint-Eustache en soulignant: «Les gens qui donnent à la Fondation, ce sont des gens de cœur. Merci de continuer à bâtir avec cette passion.»

Les coprésidents de la campagne, Mario Daigle et Angelo Zaccara, se sont également dits heureux de voir les résultats et ont fait leur part de remerciements. Le directeur général du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes, Roch Martel, a pris la parole pour remercier l’équipe de la Fondation et son conseil d’administration. «Ils ont fait un boulot extraordinaire», a‑t‑il dit avant de décrire les trois projets majeurs qui seront réalisés avec la somme amassée.

Il s’agit d’équiper la nouvelle salle de traumatologie, prévue dans l’agrandissement de l’urgence pour une somme de 2 M$; de se procurer, au coût de 2,5 M$, des équipements de médecine nucléaire qui permettront de faire environ 40 000 examens annuellement; et d’acheter des équipements de haute technologie non financés par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, à hauteur de 1,75 M$.

Par la suite, les invités ont été dirigés vers un hall où une ambiance musicale les attendait. Tous devaient passer devant des photos encadrées de l’hôpital représentant des mises en scène de 1962 versus 2013. Des photos historiques rassemblées par le Dr Monfrais et qui étaient vendues pour l’occasion. Le tout était dans un ton résolument New York avec le typique taxi jaune, servant de cadre parfait pour la prise de plusieurs photos et la devanture d’un «Stage Deli of New York», où étaient servis boissons et canapés inspirés de la Grosse Pomme.

La grande salle de bal était parée de couleurs noire, blanche, rouge, et comprenait de grandes tables décorées de plumes. Dans un coin trônait une réplique de la statue de la Liberté. Deux écrans géants entouraient une scène où, notamment, le maître de cérémonie Daniel Dõ a évolué pendant la soirée de même que l’orchestre de 11 musiciens, The Showmen. Ce sont sept services qui ont été servis dans cette ambiance des plus joyeuse et festive.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top