- PUBLICITÉ -
environnemenT:Option Saint-Eustache veut continuer d’innover

Le maire sortant de Saint-Eustache et chef d’Option Saint-Eustache, Pierre Charron, en compagnie de Sylvie Mallette, Isabel Mattioli et Isabelle Lefebvre, candidates dans les districts du Carrefour, de la Seigneurie et des Moissons.

Environnement: Option Saint-Eustache veut continuer d’innover

Élections à Saint-Eustache

Poursuivant le dévoilement de leurs engagements, les membres d’Option Saint-Eustache ont dévoilé ce que leur formation entend faire pour que leur ville soit toujours plus verte et bleue, et comment ils comptent, au lendemain des élections municipales du dimanche 5 novembre, réduire de façon significative l’empreinte des activités humaines sur l’environnement.

«Nous sommes déterminés à faire en sorte que Saint-Eustache puisse continuer d’innover en matière d’environnement. Non seulement nous pouvons agir de façon responsable pour protéger le milieu et les espèces, mais c’est notre devoir de le faire, afin de léguer un héritage vert et bleu durable aux futures générations eustachoises» , a fait savoir le chef d’Option Saint-Eustache et maire sortant, Pierre Charron, accompagné cette fois des candidates Isabelle Lefebvre, Sylvie Mallette et Isabel Mattioli.

Les mesures prévues dans un prochain mandat

Les quatre candidats ont d’abord annoncé qu’Option Saint-Eustache entend implanter, dans une première phase, une troisième collecte, celle du bac brun contenant les matières compostables pour le secteur résidentiel. «Nous aurions voulu le faire beaucoup plus tôt, mais il nous faut d’abord identifier la façon la plus avantageuse de disposer de ces matières, tant au chapitre des coûts qu’en termes d’impact sur l’environnement» , a expliqué Isabelle Lefebvre.

Après avoir effectué une refonte du transport collectif, développé le réseau de pistes cyclables et privilégié l’achat de véhicules automobiles à faibles émissions de GES (gaz à effet de serre) pour la flotte municipale, on prévoit maintenant ajouter de nouvelles bornes de branchement pour véhicules électriques à celles qui ont déjà fait leur apparition sur le territoire eustachois. «Nous entendons en installer plusieurs autres sur les terrains publics appartenant à la Ville au cours des prochaines années» , a assuré la candidate Sylvie Mallette.

L’équipe du maire Charron souhaite également réduire le volume d’enfouissement de déchets en encourageant l’utilisation de couches réutilisables. «Pour ce faire, nous allons instaurer, en soutien aux jeunes familles désireuses de réduire leur empreinte écologique, un programme d’aide financière pour l’achat ou la location de couches lavables. Chaque famille qui opte pour cette solution évite ainsi l’enfouissement de 4 000 à 5 000 couches jetables par enfant» , a dévoilé, de son côté, Isabel Mattioli.

Enfin, à ces principales mesures s’ajouteront la lutte à l’agrile du frêne, la plantation d’arbres, dont une plantation d’érables noirs dans une zone «protégée 25 ans» qui sera établie sur le mont Saint-Eustache, la poursuite du programme des surverses – qui consiste à éviter les rejets dans les cours d’eau –, ainsi que l’application de mesures visant à protéger les espèces menacées que sont les abeilles et les papillons monarques.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top