- PUBLICITÉ -
Ensemble pour le jeune Raphaël, atteint de la leucémie

Le petit Raphaël, atteint de leucémie et contraint de vivre depuis son diagnostic, il y a quatre mois, à l’hôpital Sainte-Justine, entouré d’équipements reliés à des machines par des tubes.

Ensemble pour le jeune Raphaël, atteint de la leucémie

Dans le but d’aider à sauver la vie de son frère Raphaël, qui vient à peine d’avoir un an, et atteint de la leucémie, le tout aussi jeune Éliot se prépare à effectuer un don pour le moins important alors que celui-ci subira tout prochainement une opération afin de prélever de la moelle osseuse au niveau de son bassin.

Si l’opération est sans danger pour Éliot, compatible avec son frère, elle ne sera pas sans douleur, d’autant plus que celui-ci, né prématurément à 28 semaines, n’est âgé que de… 2 ans et demi! «Les deux petits bonshommes se connaissent à peine, mais sont visiblement très attachés l’un à l’autre. Éliot fera le don le plus important pour Raphaël, celui de la vie», peut-on lire sur la page Facebook, mise en ligne afin de soutenir financièrement la famille Lecault qui vit à Saint-Eustache.

C’est le 12 octobre 2011 que le petit Raphaël a été diagnostiqué de la leucémie, un cancer qui prend naissance dans les cellules souches de la moelle osseuse. Depuis, entouré de ses jouets et d’équipements reliés à des machines par des tubes, il vit à l’hôpital Sainte-Justine, à Montréal. Depuis, sa mère, Désirée Duchêsne, et son père, Patrick Lecault, doivent se relayer au quotidien entre l’hôpital et la maison pour s’occuper un jour de lui, et l’autre de son frère Éliot.

Traitement de chimiothérapie

Un peu plus de quatre mois après ce diagnostic, plus précisément depuis le 20 février dernier, jour de son premier anniversaire de naissance, Raphaël a commencé un traitement agressif de chimiothérapie. Comme ce traitement détruit la moelle osseuse en même temps que les cellules leucémiques, il faut alors régénérer la moelle osseuse au moyen d’une greffe de cellules souches, d’où la nécessité de cette opération que subira Éliot.

Déjà contraints à vivre bien malgré eux cette situation, les parents de Raphaël ne travaillent plus depuis qu’ils ont été informés de ce diagnostic afin de s’occuper de leurs deux enfants, n’ont pas d’assurance et ont été refusés à deux reprises pour de l’aide gouvernementale. Ils doivent aussi prévoir s’occuper de Raphaël, après qu’il aura reçu la moelle osseuse prélevée de son frère Éliot.

Pour justement aider le couple eustachois à traverser financièrement cette dure épreuve, des membres de la famille et de proches amis ont mis en ligne une page Facebook intitulée Ensemble pour Raphaël, à l’adresse [www.facebook.com/pourraphael], et un site Web, à l’adresse [http://ensemblepourraphael.org], sur lequel il est possible de faire un don au montant de son choix.

Quillothon le 10 mars

La campagne de financement, qui se poursuivra jusqu’au 13 mars prochain, prévoit aussi un quillothon qui se déroulera le samedi 10 mars, à partir de 13 h, à la Salle de quilles Sanseverino et Fils, située au 175, rue Duquet, à Sainte-Thérèse. Étienne Paquin, l’un des candidats d’Occupation double, l’automne dernier, a accepté d’animer ce quillothon. Les gens intéressés à y prendre part n’ont qu’à se présenter sur place le jour même de l’activité. Un montant de 20 $ sera demandé aux participants (gratuit pour les enfants âgés de moins de 13 ans). En plus de jouer aux quilles, les participants auront la chance de gagner de nombreux prix comme des chèques-cadeaux, un chapeau de fourrure, des heures d’infographie, des articles promotionnels du Cirque du Soleil et ainsi de suite.

Bref, pour les proches de la famille Lecault, il n’y a qu’un seul mot d’ordre: «Ensemble pour Raphaël!»

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top