- PUBLICITÉ -

Photo Pixabay.com – Si le résultat du test est négatif, l’enfant sera invité à regagner sa classe avec son masque.

Enfants présentant des symptômes: Un test rapide sera effectué à l’école

Comme ce sera le cas dans d’autres régions du Québec, on assistera sous peu (le moment n’est pas encore déterminé, au moment d’aller sous presse) à un déploiement massif de tests rapides de COVID-19 dans les écoles des Laurentides.

Démarche du MEQ

Interrogé sur la question en conférence téléphonique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, mercredi dernier, le Dr Éric Goyer, directeur de la Santé publique des Laurentides, a expliqué que la démarche est menée par le ministère de l’Éducation auprès des centres de services scolaires.

« Ce sont des tests qui seront effectués par du personnel scolaire lorsqu’un enfant est à l’école et a des symptômes. Donc, ils vont faire un prélèvement nasal et si le résultat est positif, les parents seront invités à venir chercher leur enfant et aller valider le test dans un de nos centres de dépistage. Si le résultat du test est négatif, l’enfant sera invité à regagner sa classe avec son masque ».

Il faut savoir que le test en question est simple et qu’il sera possible d’avoir un résultat en une quinzaine de minutes.

Troisième dose

Par ailleurs, on sait depuis quelques jours qu’on envisage de procéder à l’administration d’une troisième dose de vaccin auprès de la clientèle âgée qui se retrouve en résidences pour aînés.

La démarche s’explique, nous dit-on, d’une part du fait qu’on parle de personnes qui vivent dans des milieux fermés, mais également parce qu’on a enregistré au cours des derniers temps une hausse de cas dans ces milieux.

Pas question, pour l’instant d’étendre la démarche à la population en général, informe-t-on du côté du CISSS des Laurentides.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top