- PUBLICITÉ -
Endroits paisibles et naturels où fourmillent les activités

Plus grand parc naturel dans la région métropolitaine

Endroits paisibles et naturels où fourmillent les activités

Quatre grands parcs à notre porte

Territoire mi‑urbain, mi‑rural, la région des Basses-Laurentides regorge de parcs et de vastes espaces verts. Ceinturée au sud par le Parc de la Rivière-des-Mille‑Îles et à l’ouest par le Parc national d’Oka, la région se distingue aussi par la présence de deux autres parcs, situés sur le territoire de Mirabel, soit le Parc du Domaine-Vert et le Bois de Belle-Rivière. Quatre parcs qui partagent la même vocation, soit la mise en valeur de la nature, sa bonification et sa protection, mais qui se distinguent par une offre d’activités diversifiée. Autant d’endroits paisibles, naturels, à la fois ressourçants et relaxants, mais des endroits qui bougent aussi!

Parc de la Rivière-des-Mille‑Îles

Regroupant un ensemble de milieux naturels, des plans d’eau, des îles, des marécages et des berges, le Parc de la Rivière-des-Mille‑Îles possède une biodiversité riche et unique couvrant quelque 26 hectares.

Véritable paysage de bayous, avec sa rivière calme, peu profonde et sécuritaire, ses marais en fleurs, ses forêts marécageuses et la végétation luxuriante de ses îles, le tout formant un véritable labyrinthe de verdure, le parc devient un attrait touristique important pour qui souhaite s’y aventurer en canot, en kayak, en rabaska, ou à pied.

Fait intéressant, le Parc de la Rivière-des-Mille‑Îles a été reconnu, en 1998, comme institution muséale par le gouvernement, grâce à la création de nombreux éléments d’interprétation et de mise en valeur sur l’ensemble du territoire. Pour plus d’information, visitez le [www.parc-mille-iles.qc.ca].

Parc du Bois de Belle‑Rivière

Avec pour souci premier la mise en valeur de la nature et de la forêt de façon durable, le Parc régional éducatif du Bois de Belle-Rivière propose un massif forestier très diversifié qui comprend plusieurs spécimens d’arbres nobles et espèces végétales menacés ou vulnérables, en plus de deux grands jardins aménagés dans lesquels on retrouve plusieurs grands arbres indigènes du Québec.

Outre ses sentiers pédestres, l’observation d’oiseaux et la location de refuges, le parc est aussi l’endroit idéal pour la randonnée à cheval, la chasse au trésor et rallye par GPS, la baignade (plage, pataugeoire et jeux d’eau), le volleyball sur plage et la pêche en étang. Pour tout savoir, rendez‑vous au [www.boisdebelleriviere.com].

Parc national d’Oka

Milieu naturel étonnant, s’il en est un, le Parc national d’Oka se révèle un endroit où la nature se lie intimement à l’histoire des lieux, alors que les visiteurs sont invités à suivre les traces des Amérindiens et des premiers colons sur les sentiers menant au Calvaire. De la colline du Calvaire au lac des Deux Montagnes, l’histoire des sulpiciens et l’évangélisation des Amérindiens par les frères trappistes vous sont racontées par des mises en scène grandeur nature.

Puis, dans la Grande Baie et la rivière aux Serpents, la terre et l’eau se joignent et donnent naissance à de véritables joyaux écologiques: les milieux humides. Avec leur allure quasi tropicale, ils abritent une vie fascinante. C’est d’ailleurs dans ce site de nidification, le plus productif au Québec, que le canard branchu, menacé d’extinction au début du siècle, a élu domicile.

Au nombre des activités proposées, notons le vélo, la baignade dans le lac des Deux Montagnes, la randonnée pédestre et le camping. Notez qu’il est possible de s’initier au camping sans avoir à acheter tout le matériel. La location de canot, dériveur, kayak simple ou double, pédalo, planche à rame, planche à voile et autres, est aussi disponible. Pour plus d’information, consultez le site suivant: [www.sepaq.com/pq/oka/].

Parc du Domaine‑Vert

Parc forestier situé en milieu urbain, le Parc du Domaine‑Vert propose la marche sur plus de 10 kilomètres de sentier, de l’hébertisme, du vélo et de la baignade (piscine et jeux d’eau). Divers partenariats permettent également des séances de cardio, de yoga et de marche.

Le Parc du Domaine‑Vert, c’est aussi D’Arbre en arbre, un site où tyroliennes, passerelles suspendues, saut pendulaire et pont de cordes se confondent avec la cime des arbres, un parcours d’hébertisme aérien où tous y trouvent leur compte, les petits comme les plus grands. Tous les détails se retrouvent sur le site Web [www.domainevert.com].

 

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top