- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Encore plusieurs questions sur la transformation du terrain de Benoît Dumoulin

Conseil municipal de Deux-Montagnes

Encore une assemblée de conseil municipal houleuse pour le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, et l’ensemble des conseillers municipaux. Dans la salle du conseil, un peu plus d’une trentaine de citoyens s’étaient déplacés pour écouter les élus. Parmi les points à l’honneur: le dossier du développement du terrain entre la 28e et 26e Avenue sur le chemin d’Oka, en face de la 27e Avenue.

«C’est l’opposition qui veut faire un tour de force en s’opposant au développement du terrain et en mobilisant les citoyens», a indiqué le maire, visiblement échaudé par la vague de mécontentement que soulève le dossier.

Parmi les critiques soulevées, les citoyens s’inquiètent des impacts visuels et environnementaux sur ledit terrain. Une critique que réfute le maire, indiquant qu’il est faux de penser que le terrain pourra rester sans développement. «Il ne faut pas oublier qu’il y avait des bâtiments sur ce terrain avant. Il y a eu une maison et une clinique dans le passé», informe-t-il.

Le terrain de 100 000 pieds carrés, situé en face de la 27e Avenue, appartient au constructeur Benoît Dumoulin. Selon le maire, le propriétaire du terrain veut le développer d’ici les prochains mois. «Il y a une chose qui est certaine, Benoît Dumoulin ne veut plus laisser le terrain comme ça. Il veut le développer et il peut le faire», dit-il.

Actuellement, il faut savoir que le zonage prévoit la construction de maisons unifamiliales. Advenant que la Ville n’accepte pas d’allouer un changement de zonage, le propriétaire du terrain pourra construire en maisons. Un scénario que ne plait pas à la Ville. «Il y a une réalité financière à Deux-Montagnes dont il faut tenir compte, c’est le manque de revenu. Si on va avec le projet de zone résidentielle unifamiliale, les revenus en taxes seront beaucoup plus faibles que si le constructeur érige des condos, par exemple», explique Marc Lauzon.

Afin d’arriver à un consensus dans la population, la Ville a organisé une séance de consultation, le 22 mars prochain, dès 19 h 30. Le but est de présenter les trois scénarios sur la table. «Il y a actuellement trois scénarios à l’étude: construire des résidences, des maisons tendance ou encore des condos», dit le maire en expliquant que le choix des condos est le projet le plus avantageux pour la Ville au point de vue financier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top