- PUBLICITÉ -
Elle ira aux 16es Jeux franco-canadiens de la communication

Valérie Paquet, de Saint-Eustache.

Elle ira aux 16es Jeux franco-canadiens de la communication

Valérie Paquet, de Saint-Eustache

L’Eustachoise Valérie Paquet fera partie d’une délégation de 34 étudiants en communication de l’Université de Montréal qui participera à Québec, du 7 au 11 mars, aux 16es Jeux franco-canadiens de la communication où 300 étudiants de neuf universités se disputeront différentes épreuves.

Fondés en 1996 par l’Université Laval, les Jeux franco-canadiens de la communication ont pour but de mettre en valeur la qualité des futurs diplômés issus des programmes de communication de diverses universités de l’Est du Canada à travers différentes épreuves liées à leur champ d’études.

Ils sont devenus, au cours des dernières années, un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les étudiants qui souhaitent prendre un peu d’expérience, tout en se créant un réseau personnel et professionnel, des avantages incontournables dans ce domaine.

«C’est bon pour se faire des contacts dans le milieu», nous mentionne l’étudiante de 20 ans. Au niveau des contacts et des relations, Valérie a déjà de l’expérience puisqu’elle s’implique à son université. Elle est responsable des affaires académiques pour ses pairs. Son rôle est de faire le lien entre les professeurs et les étudiants.

Pour être choisis membres de la délégation pour les Jeux, les étudiants devaient passer des auditions dans trois catégories différentes. Valérie a, entre autres, fait une publicité avec un concept vidéo assez créatif pour attirer l’attention. Comme audition personnelle, elle a décidé de faire des gaufres au chocolat et de se promener avec elles dans l’enceinte de l’université pour aller se chercher des appuis.

À Québec, Valérie fera équipe avec deux collègues dans la catégorie Épreuve vidéo. Le trio va apprendre sur place quel sera le sujet et aura quatre heures pour faire la vidéo. «On fait actuellement des pratiques pour faire la promotion d’un événement, dit Valérie. Par exemple, nous avons travaillé sur un projet pour faire le lancement de Télé Fibe de Bell.» Qui sait? Peut-être qu’un jour Bell achètera l’idée de Valérie et ses collègues et que nous verrons leur publicité au petit écran.

La délégation doit trouver 20 000 $ pour payer, entre autres, les frais de transport, la nourriture et les costumes. Chaque participant a le mandat de faire des efforts pour trouver des commanditaires. Si vous avez le goût d’aider Valérie, on peut la joindre par courriel à paquet.valerie@hotmail.com.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top