- PUBLICITÉ -
Bb Dm Victoire Martin

Photo Benoît Bilodeau - Le maire sortant Denis Martin a été réélu à Deux-Montagnes avec tous les membres de son équipe. Il célèbre la victoire avec ceux-ci et des supporters.

Élections à Deux-Montagnes: l’équipe du maire Martin rafle tous les sièges

Le maire sortant de Deux-Montagnes, Denis Martin, a facilement, au terme d’une lutte à trois, obtenu un deuxième mandat consécutif. Si en 2013, il n’avait vu que deux candidats de son équipe ne pas l’emporter, il en est tout autrement cette fois-ci puisque les six membres de Deux-Montagnes ont été élus, le dimanche 5 novembre dernier, dans leurs districts respectifs.

Opposé à ce scrutin à deux adversaires, plutôt que trois par rapport au mois de novembre 2013, le maire Martin a obtenu 4 098 voix (74,25 %), pour une majorité de 2 931 voix. Il a facilement devancé Isabelle Daviau, de l’Équipe Isabelle Daviau, et Didier Maletto-Rock, du Mouvement Citoyen Deux-Montagnes, qui ont recueilli respectivement 1 167 (21,15 %) et 254 (4,6 %) votes.

Lors du scrutin de 2013, M. Martin l’avait emporté avec 45,82 % et une majorité de 674 voix sur son plus proche adversaire, Denis Joannette. Parmi ses opposants d’alors figurait Eddy Johnson, père d’Erik Johnson, qui a été élu avec l’équipe de M. Martin.

Les élus par district

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

À sa deuxième tentative, après celle de 2009 avec l’équipe de l’ex-maire Marc Lauzon, Erik Johnson a donc signé la victoire dans le district du Lac et obtenu un premier mandat. Celui-ci a récolté 485 (51,60 %) des voix exprimées, pour une majorité de 86 voix sur le plus proche de ses deux adversaires, Dany St-Jean, de l’Équipe Isabelle Daviau.

Les cinq autres candidats de Deux-Montagnes Autrement – Équipe Denis Martin l’ont aussi emporté, et même été réélus pour un nouveau mandat: Manon Robitaille dans le district du Grand-Moulin, qui a obtenu 599 (71,22 %) voix; Micheline Groulx Stabile dans le district de l’Olympia avec 659 (73,71 %) voix; Frédéric Berthiaume dans le district de la Gare avec 817 (85,64 %) voix; Michel Mendes dans le district du Coteau avec 869 (82,76 %) voix; et Margaret Lavallée dans le district du Golf avec 663 (77,73 %) voix.

Les commentaires de Denis Martin et Isabelle Daviau

Réuni avec ses candidats et ses supporters à la salle du Club social Héritage, le maire réélu de Deux-Montagnes s’est évidemment dit heureux de cette «excellente victoire» pour lui et son équipe.

Une victoire qu’il a attribuée au «travail accompli» ces quatre dernières années. «Nous étions prêts et extrêmement proches des citoyens. Depuis le 7 août, nous avons effectué notre porte-à-porte et rencontré les citoyens. Cela a été un travail acharné, et le résultat d’aujourd’hui le prouve. Cela a fait la différence», a-t-il commenté dans un premier temps.

Pour M. Martin, c’est aussi un gage de la satisfaction de la population à l’égard du travail au cours de son premier mandat. «C’est une belle preuve et cela nous encourage à continuer», de dire celui-ci, ajoutant que les dossiers du REM, de la digue et du plan d’urbanisme figureront parmi ses priorités au début de ce deuxième mandat.

Du côté d’Isabelle Daviau, c’est le sentiment du «devoir accompli» qui animait son équipe au lendemain de scrutin. «Nous nous sommes lancés dans cette campagne par amour pour Deux-Montagnes, convaincus que notre ville a besoin d’une vision et d’une énergie nouvelles pour émerger et surtout, que les citoyens doivent être remis au cœur des décisions pour avancer ensemble. Nous étions désireux de faire profiter la ville de nos compétences et ainsi transformer Deux-Montagnes», a-t-elle commenté par courriel, à l’invitation de votre hebdo LA CONCORDE.

«Nous félicitons l’équipe de Deux-Montagnes Autrement. Nous espérons tout d’abord que cette équipe saura élever son niveau de communication avec les citoyens. C’est primordial. Nous espérons ensuite qu’elle fera du développement durable pour préserver la beauté de Deux-Montagnes et en assurer la pérennité», a ajouté Mme Daviau qui compte, tout comme les membres de son équipe, rester présente sur la scène municipale. «Notre intérêt pour Deux-Montagnes demeure entier», a conclu celle-ci.

Au moment de mettre sous presse, mardi matin, le chef du Mouvement Citoyen Deux-Montagnes, Didier Maletto-Rock, n’avait pas encore commenté le résultat de ces élections, bien qu’invité à le faire par courriel et de vive voix lors d’un entretien téléphonique, lundi matin, alors qu’il était à l’école de sa fille.

Pour voir les résultats détaillés: [https://donnees.electionsmunicipales.quebec/resultats/resultats.html?v=72010]

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top