- PUBLICITÉ -
Élection partielle pour le poste de maire de Pointe-Calumet

Jacques Séguin, maire de Pointe-Calumet pendant 15 ans.

Élection partielle pour le poste de maire de Pointe-Calumet

Le 22 avril

À la suite de la démission de Jacques Séguin à titre de maire, en janvier dernier, la Municipalité de Pointe-Calumet doit organiser une élection partielle qui se tiendra le dimanche 22 avril.

«La Loi nous oblige à tenir une élection partielle», a mentionné la directrice générale de la Municipalité, Chantal Pilon. Effectivement, le présent mandat prenant fin en novembre 2013, la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités oblige la tenue d’une élection, car il y a plus de 12 mois entre la vacance du poste et la fin du mandat du conseil municipal.

Depuis le 9 mars, les citoyens calumet-pontois qui souhaitent poser leur candidature à cette élection ont jusqu’au vendredi 23 mars prochain, à 16 h 30, pour le faire auprès de la directrice générale Chantal Pilon, nommée présidente d’élection pour la circonstance.

En date du 14 mars, une seule personne avait soumis son nom comme candidat au poste de maire. Il s’agit de Sonia Fontaine. Aucun membre actuel du conseil municipal n’avait encore déposé sa candidature. Les conseillers municipaux en poste sont Serge Bédard, Robert Kennedy, Alexander Tomeo, Robert Beauchamp, Normand Clermont et Marie-Claude Galland.

Rappelons que pour des raisons personnelles, le maire Séguin a pris la décision de se retirer après 25 ans de vie politique, dont les 15 dernières années à titre de maire et les 10 précédentes comme conseiller municipal au service des Calumet-Pontois. Avant la fin de l’année 2011, le conseil municipal avait approuvé la nomination du conseiller municipal Normand Clermont à titre de maire suppléant, et ce, jusqu’en novembre 2013, soit jusqu’à la fin du présent mandat électoral.

La Municipalité de Pointe-Calumet n’a pas connu d’élections depuis 1997. À ce moment-là, Jacques Séguin avait remplacé André Soucy à titre de maire. Depuis 1997, Jacques Séguin a toujours été élu sans rencontrer d’opposition.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top