- PUBLICITÉ -
Égouts sanitaires: Les citoyens disent «non»

Égouts sanitaires: Les citoyens disent «non»

Dans le secteur de Saint-Augustin

Les quelque 425 propriétaires des secteurs du lac Meilleur, du lac des Pins et de la rue des Bouleaux, dans le secteur de Saint-Augustin, à Mirabel, ont voté à 90 % contre l’ajout d’un réseau d’égout sanitaire. Les membres du conseil en ont pris acte et abandonnent le projet.

Souhaitant être à l’écoute de ses citoyens, il n’y aura pas d’ajout de réseau d’égout dans l’ensemble de votre secteur, écrit le maire Jean Bouchard, dans une lettre acheminée aux résidents concernés et datée du 19 décembre.

Rappelons que des citoyens résidant dans le quadrilatère borné, au nord de la rue des Saules, et s’étendant jusqu’aux rues des Bouleaux et Centrale, étaient tombé en bas de leur chaise, le 6 novembre, lorsqu’une lettre arborant le logo de la Ville de Mirabel et signée de Geneviève Cauden, directrice du Service du génie, les informait de la nécessité de réaliser des travaux de pavage et de drainage dans leur secteur (égouts sanitaires et pluviaux), travaux dont la facture s’élèverait en moyenne, par propriétaire, à quelque 25 000 $. La Ville donnait alors le choix aux contribuables visés de payer la facture en un seul paiement ou sur 20 ans, à raison de 2 022 $ par année.

S’en est suivie une soirée d’information, tenue le 19 novembre. Un sondage auquel 60 % des citoyens concernés ont répondu a alors révélé que 90 % d’entre eux étaient contre le projet.

Travaux prévus

Bien qu’elle a abandonné ce projet, la Ville de Mirabel a bien l’intention de tout de même réaliser des travaux de pavage dans le secteur touché. Ceux-ci seront exécutés «en fonction des priorités de l’ensemble du territoire» , a indiqué le maire Bouchard.

Quant au drainage des fossés, la Ville précise que chaque situation sera traitée au cas par cas.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top