- PUBLICITÉ -
Duncan Hart Cameron: La défense de l’environnement à cœur

Le candidat de Québec solidaire (QS) dans Deux‑Montagnes

Duncan Hart Cameron: La défense de l’environnement à cœur

Selon M. Cameron, candidat de Québec solidaire dans Deux-Montagnes, les péquistes, ainsi que les libéraux et les caquistes, proposent peu de mesures concrètes pour réduire notre consommation de pétrole ou nos émissions de gaz à effet de serre (GES). Les trois partis appuient, dit‑il, la fracturation hydraulique sur l’île d’Anticosti, et le Parti québécois (PQ) s’apprête à dépenser des millions de dollars provenant des contribuables à cet effet.

(NDLR) – Communiqué de presse émis par le candidat de Québec solidaire (QS) dans Deux-Montagnes, Duncan Hart Cameron.

«Les péquistes ont aussi déroulé le tapis rouge pour l’entreprise pétrolière Enbridge qui va inverser le flux de l’oléoduc 9B pour accueillir du pétrole des sables bitumineux d’Alberta. L’oléoduc en question est vieux de 40 ans et il met en péril l’approvisionnement en eau potable dans notre région. L’inversement profite à Enbridge, à l’Alberta et à Ottawa, mais ce sont les Québécois, précisément les citoyens de la circonscription de Deux-Montagnes et des territoires voisins, qui vont écoper lors d’un déversement éventuel», ajoute, dans un communiqué de presse, M. Cameron.

M. Cameron veut rappeler aux électeurs que seul Québec solidaire s’est prononcé contre le projet d’Enbridge et la fracturation hydraulique et seul Québec solidaire propose un plan réaliste pour alléger les Québécois du fardeau que représente le pétrole.

En ce qui a trait aux ressources naturelles dans le nord du Québec, le candidat solidaire ajoute: «Le Plan Nord des libéraux et le Plan Nord pour tous des péquistes sont vraisemblablement le même projet. En plus, le PQ n’exigerait pas de redevances acceptables des entreprises minières et les contribuables québécois devront payer pour ramasser les dégâts des entreprises lorsqu’elles quitteront le Québec après avoir fait des profits faramineux.» Dans les faits, de poursuivre M. Cameron, Québec solidaire propose une augmentation des redevances minières et un encadrement environnemental plus rigoureux de l’exploitation de nos ressources naturelles.

M. Cameron s’est également dit déçu du plan du PQ pour électrifier les transports, dévoilé à la veille de cette élection, dans leur plan de mobilité durable. Selon le candidat solidaire, le plan ne propose pas de pistes réalistes pour électrifier les transports collectifs.

«Les péquistes misent trop sur les voitures électriques, qui ne sont pas à la portée de tous et ne vont pas résoudre nos problèmes de congestion. Aussi, sous les péquistes, le taux préférentiel d’électricité pour la STM a été retiré. Comment est‑ce qu’un gouvernement peut sérieusement parler d’électrification du transport en commun quand il augmente les tarifs d’électricité pour les métros?» demande M. Cameron.

Selon le candidat solidaire, seul un investissement majeur dans le transport en commun, comme le propose Québec solidaire, peut désengorger les routes, permettre à tous les citoyens de se déplacer facilement et réduire la dépendance au pétrole.

M. Cameron a conclu son intervention en disant que seul «Québec solidaire se lève à la défense de l’environnement à l’Assemblée nationale. Si la protection de l’environnement vous tient à cœur, votez avec votre tête… et avec votre cœur. Votez Québec solidaire.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top