- PUBLICITÉ -
District no 7 à Mirabel: Vincent Langevin tend la main aux électeurs

District no 7 à Mirabel: Vincent Langevin tend la main aux électeurs

Le candidat indépendant au poste de conseiller municipal du district no 7 à Mirabel, Vincent Langevin, se dit très satisfait des nombreuses rencontres effectuées au cours des dernières semaines et dit avoir constaté que les citoyens démontrent un grand intérêt pour l’actualité municipale.

Urbaniste de profession qui cumule plus de 15 années d’expérience dans le monde municipal, Vincent Langevin estime avoir recueilli de nombreux commentaires qui lui permettront d’améliorer la qualité de vie des gens dans leur environnement. «Je souhaite être un réel représentant de la voix des citoyens au conseil municipal», a affirmé, dans un communiqué de presse, Vincent Langevin, en faisant référence à sa volonté de mettre en place des rencontres par quartier sur une base régulière.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il tend la main aux résidants des parties des secteurs de Saint-Augustin, Sainte-Scholastique, Sainte-Monique et Saint-Canut qui forment le quartier no 7 afin qu’ils apportent leur contribution à la vie municipale: «Les réalités et les besoins de la population de ces secteurs varient grandement. Je demeure convaincu que très souvent, les meilleures idées se retrouvent dans les maisons. Ensemble, nous pouvons faire bien plus!»

Au chapitre des dossiers d’intérêt sur lesquels il entend s’attarder, il y a, entre autres, le projet de la nouvelle école primaire dans le secteur de Saint-Augustin. «Cette école est maintenant une nécessité pour le secteur. Toutefois, l’emplacement retenu par le conseil municipal ne favorise aucunement les enfants qui l’occuperont. Le site retenu au coin de la côte des Anges est encore une fois en zone agricole et ne favorise aucunement le transport actif, soit la marche et le vélo de la part des élèves», dit‑il.

Le candidat indépendant a aussi ajouté: «On semble se diriger dans une querelle similaire à celle de la gare à Saint-Janvier si on persiste à retenir ce site.»

Vincent Langevin estime, enfin, que d’autres enjeux importants seront à considérer rapidement, soit, à titre d’exemples, la gestion de l’eau potable dans le secteur de Sainte-Scholastique, la congestion routière dans le secteur de Saint-Augustin, la construction d’un nouvel oléoduc dans l’axe de l’autoroute 50 dans le secteur de Saint‑Canut et la gestion du transport collectif.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top