- PUBLICITÉ -
Deux-Montagnes se souvient de la bataille de la crête de Vimy.

Le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin, se recueille ici quelques moments après avoir déposé une couronne. (Crédit photo Slt/i(LN) Lili Giroux)

(Crédit photo Slt/i(LN) Lili Giroux)
(Crédit photo Slt/i(LN) Lili Giroux)
(Crédit photo Slt/i(LN) Lili Giroux)

Deux-Montagnes se souvient de la bataille de la crête de Vimy

Comme à travers le Canada, les 100 ans de la bataille de la crête de Vimy, en France, ont été soulignés à Deux-Montagnes, où la Légion royale canadienne de l’endroit a tenu, le dimanche 9 avril dernier, en fin d’avant-midi, une courte cérémonie de commémoration au cénotaphe situé chemin du Grand-Moulin.

Rappelons que cette bataille avait impliqué des Canadiens venus des quatre coins du pays, y compris de très nombreux Québécois. Cette fameuse bataille avait commencé au matin du 9 avril 1917 et avait duré quatre jours.

C’était la première fois, aime-t-on rappeler, que des hommes combattaient non seulement au sein de quatre divisions de soldats, mais côte à côte au sein d’un corps canadien cohésif. Cette bataille est aussi considérée par plusieurs comme étant le point d’émergence du Canada à titre de nation.

Dépôt d’une couronne par le maire Martin

La cérémonie en question, d’une durée de 15 minutes, s’est déroulée en présence du maire de Deux-Montagnes, Denis Martin, de la députée fédérale de Rivière-des-Mille-Îles, Linda Lapointe, ainsi que des conseillers municipaux Michel Mendes et Micheline Groulx Stabile.

Pour un, le maire Martin a été invité par le président de la filiale 185 de la Légion royale canadienne, Daniel Dion, à déposer une couronne. Il était aussi accompagné par deux officiers de la Ligue navale du Canada, le sous-lieutenant André Provençal et le sous-lieutenant Réjean Poirier.

D’anciens combattants étaient aussi présents pour se souvenir des 3 598 morts et 7 104 blessés qu’a entraînés cette bataille. Aussi, on pouvait apercevoir de jeunes cadets de la Ligue navale du Canada qui, sous le commandement du lieutenant-commandant Clément Jolicœur, ont aidé à la préparation de cette cérémonie.

Trudeau aux commémorations de Vimy

Précisons, enfin, que c’est en France que le premier ministre Justin Trudeau a tenu, de son côté, à commémorer cette bataille. Durant la journée du 9 avril, au Mémorial national du Canada, à Vimy, il s’est d’ailleurs adressé à la foule de près de 25 000 personnes, dont une majorité de Canadiens qui s’étaient spécialement déplacés pour l’occasion.

«Bon nombre des soldats qui portaient l’uniforme canadien ce jour-là étaient immigrants dans notre pays. Des gens d’origines multiples et qui parlaient plusieurs langues représentant toutes les régions du Canada ont combattu pour les valeurs qui nous sont si chères. Aujourd’hui, au moment où nous sommes réunis pour souligner le 100anniversaire de la bataille de la crête de Vimy, nous nous souvenons des milliers de Canadiens qui ont donné leur vie loin des côtes du Canada. Nous leur rendons hommage à l’occasion du 100anniversaire d’une bataille déterminante qui a marqué notre histoire à tout jamais. Aux Canadiens qui ont répondu à l’appel, nous vous remercions de votre altruisme et des sacrifices que vous avez consentis pour servir notre pays. N’oublions jamais», a déclaré M. Trudeau.

 

Légende # crete vimy commemoration 01.jpg

 

Le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin, se recueille ici quelques moments après avoir déposé une couronne.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019
- PUBLICITÉ -
Top