- PUBLICITÉ -
Deux-Montagnes: le maire Lauzon s’immisce dans la campagne électorale

Le candidat indépendant à la mairie de Mirabel

Deux-Montagnes: le maire Lauzon s’immisce dans la campagne électorale

S’il ne souhaite pas s’impliquer dans la présente campagne électorale, le maire sortant de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, qui ne sollicite pas un nouveau mandat, a tenu malgré tout à rectifier certains faits à la suite du dévoilement du premier engagement de Denis Joannette, celui de contenir le compte de taxes s’il est élu.

M. Lauzon s’est, en effet, dit étonné, de lire que «[…] la Ville de Deux-Montagnes devrait être en mesure de dégager un surplus de 890 000 $ pour son exercice financier de l’année 2013 qui se terminera le 31 décembre prochain». À son avis, il est «actuellement très hasardeux d’évaluer si la Ville dégagera ou non des surplus à la fin de l’exercice financier, soit dans quatre mois».

«Je suis surpris que M. Joannette – un ancien conseiller municipal de la Ville – avance des chiffres sans que ces derniers soient confirmés. Je rappelle d’ailleurs que le conseil municipal a déposé le rapport financier de la Ville pour l’exercice financier se terminant le 31 décembre 2012, en juillet dernier, signe qu’avec les finances, on ne s’appuie pas sur des présomptions, mais bien sur les faits quantifiables réels», a soutenu, dans un communiqué de presse, M. Lauzon, ajoutant que d’importantes dépenses devront être comptabilisées au cours des prochaines semaines.

Par ailleurs, M. Lauzon a tenu à effectuer une mise au point en ce qui a trait à l’augmentation du compte de taxes de 13 % en 2011. À son avis, il est faux de prétendre que ce sont les conseillers municipaux James McAllister et Guillaume Bouvrette, qui font équipe avec Denis Joanette, qui ont réussi, après négociations, à faire descendre le taux de taxe de 24 % à 13 %.

«Ils ont plutôt été confrontés à la réalité des finances de la Ville et bien qu’après avoir affirmé publiquement qu’ils n’accepteraient rien au-dessus de 2 %, ils n’ont eu d’autre choix que de se rallier et soutenir ce budget crève-cœur», d’affirmer M. Lauzon, dans ce même communiqué de presse.

Enfin, le maire Marc Lauzon a tenu à prévenir les candidats en lice qu’il «n’acceptera pas, par respect pour l’ensemble des membres du conseil et de tous les fonctionnaires de la Ville, que l’on avance des informations incorrectes sur notre administration. Après tout, l’actuel conseil est en poste jusqu’au 3 novembre prochain».

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top