- PUBLICITÉ -

Le maire sortant, Denis Martin, entouré des membres de l’équipe Deux-Montagnes Autrement: Margaret Lavallée, Erik Johnson, Michel Mendes (district du Lac), Micheline Groulx Stabile, Frédéric Berthiaume et Manon Robitaille.

Deux-Montagnes: Denis Martin et son équipe à la quête d’un nouveau mandat

Élu une première fois en 2013, l’actuel maire de Deux-Montagnes, Denis Martin, sollicitera un troisième mandat à ce poste et sera, cette fois, accompagné, au sein de l’équipe Deux-Montagnes Autrement, de l’ensemble des six membres du conseil municipal qui ont été élus lors du scrutin de novembre 2017.

C’est donc à nouveau au côté de Manon Robitaille (district du Grand-Moulin), Erik Johnson (district du Lac), Micheline Groulx Stabile (district de l’Olympia), Frédéric Berthiaume (district de la Gare), Michel Mendes (district du Coteau) et Margaret Lavallée (district du Golf), que M. Martin entend mener cette prochaine campagne électorale qui connaîtra son dénouement le dimanche 7 novembre au soir.

Mis à part Erik Johnson qui a connu la victoire une première fois il y a quatre ans, et Margaret Lavallée, élue à la faveur d’une élection partielle en juillet 2014, les quatre autres conseillers municipaux solliciteront, tout comme M. Martin, un troisième mandat complet de suite à leurs postes respectifs.

Dans le cas des conseillers municipaux Manon Robitaille et Frédéric Berthiaume, ce sera une deuxième fois avec l’équipe Deux-Montagnes Autrement dont ils ont joint les rangs en cours de mandat après avoir été élus, en 2013, sous une autre bannière.

Une équipe «à l’écoute de la population»

«L’équipe a toujours su, grâce à l’implication citoyenne, être à l’écoute de la population. Beaucoup de chemin a été parcouru depuis 2013. La situation, à l’époque, demandait une rigueur financière et peu de citoyens ignorent à quel point cette situation était devenue critique pour notre avenir. L’ensemble des actions concrètes réalisées depuis 2013 découle d’un plan établi. Malgré la pandémie et les crues de 2017 et 2019, de nombreux accomplissements découlant de ce plan ont été effectués», d’indiquer, via un communiqué de presse, celui qui, à titre de candidat à la mairie, avait obtenu, il y a quatre ans, 4 098 votes en sa faveur (74,25 %), pour une majorité de 2  931 voix au terme d’une lutte à trois.

Au scrutin de novembre 2013, M. Martin l’avait emporté contre l’ex-conseiller municipal Denis Joannette, mais la lutte avait été plus ardue puisque sa majorité s’était alors chiffrée à seulement 674 voix.

Le maire Martin est d’avis que l’expérience acquise au cours de cette période par son équipe lui permettra «d’être mieux outillée» pour poursuivre de ce plan.

«Un plan basé sur une saine gestion des finances publiques permettant d’offrir des services à la hauteur des attentes des citoyens tout en respectant leur capacité de payer. Une ville où les espaces publics et les différentes activités et infrastructures permettent de s’épanouir. Une ville qui continuera de mettre le développement durable au cœur de ses actions. L’équipe du maire Denis Martin a compris qu’il vaut mieux livrer du concret que des belles promesses», de conclure celui qui est natif de Deux-Montagnes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top