- PUBLICITÉ -
Deux-Montagnes: Denis Joannette s’engage à propos des aînés

Denis Paré

Deux-Montagnes: Denis Joannette s’engage à propos des aînés

Poursuivant sa campagne électorale en vue de l’élection municipale du 3 novembre prochain, le candidat à la mairie de Deux-Montagnes Denis Joannette a annoncé les mesures pour aînés et pour la sécurité publique que son administration mettrait de l’avant au lendemain d’une victoire.

M. Joannette a tracé les grandes lignes de ces orientations en compagnie des candidats Manon Robitaille et James McAllister. Le candidat à la mairie estime qu’il faut faire en sorte de soutenir les projets immobiliers qui répondent aux besoins particuliers des personnes âgées qui veulent rester dans leur milieu.

«Plusieurs aînés tout à fait autonomes nous ont mentionné qu’ils préféreraient quitter leur bungalow pour une plus petite demeure, en raison de l’espace à entretenir et des coûts qui s’y rattachent, explique le candidat à la mairie. Certains sont veufs, alors que d’autres ont vu le dernier enfant quitter le nid familial.» M. Joannette estime que l’offre résidentielle deux-montagnaise ne répond pas, à l’heure actuelle, à ces besoins. «La Ville n’est pas un promoteur, mais elle peut favoriser la réalisation de tels projets immobiliers dans la concertation», dit‑il.

Sa collègue Manon Robitaille, candidate dans le district du Moulin, estime pour sa part que des mesures doivent être prises pour mieux assurer la sécurité des aînés. Elle prend comme exemple la panne d’électricité qui a duré une quinzaine d’heures l’été dernier et «qui a privé les occupants d’une résidence de leur ascenseur. Il faudrait s’assurer de pouvoir mettre en service, en cas d’urgence, une génératrice pour maintenir le courant», juge‑t‑elle.

Ensuite, M. Joannette milite pour que la Ville de Deux-Montagnes soit reconnue comme Municipalité amie des aînés (MADA), une reconnaissance gouvernementale qui donne accès à des appuis financiers. «Dans une MADA, on favorise l’inclusion sociale des aînés, explique‑t‑il. De plus, les politiques municipales, les services et les structures qui touchent les milieux de vie tiennent compte de la réalité des aînés et les aident à vieillir tout en demeurant actifs. Nous adhérons à cette vision.»

Rétablir un bon climat avec les voisins

Le candidat de l’équipe Denis Joannette et conseiller sortant du quartier du Golf, James McAllister, affirme pour sa part qu’il est plus que temps que Deux-Montagnes rétablisse «un bon climat d’entente avec les municipalités voisines au bénéfice des citoyens. Le dernier mandat a été marqué par des tensions avec nos voisins dans différents dossiers. J’estime qu’il faut prioriser la consolidation de nos services municipaux avant de se lancer dans un projet de regroupement. Aussi, nos concitoyennes et concitoyens gagneront de voir leur administration municipale rétablir un bon climat d’entente avec ses voisins, entre autres pour ceux avec lesquels nous avons conclu des ententes intermunicipales. La chicane, c’est contreproductif».

Concernant le possible regroupement de Deux-Montagnes avec d’autres municipalités de la MRC pour les services 9‑1‑1, Denis Joannette est resté prudent dans ses commentaires. S’il aimerait maintenir «présentement le statu quo», il se dit ouvert à la discussion. «Il va falloir se rasseoir avec les villes», dit‑il.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top