- PUBLICITÉ -
Deux-Montagnes Autrement: Denis Martin promet une bonne gouvernance

Louis Simard

Deux-Montagnes Autrement: Denis Martin promet une bonne gouvernance

Alors que la campagne électorale tire à sa fin, le candidat à la mairie Denis Martin et son équipe Deux-Montagnes Autrement ont réitéré le principe de bonne gouvernance qu’ils souhaitent appliquer s’ils sont élus le 3 novembre au soir. Compétence, intégrité et expérience guideront ainsi la façon de faire de la politique d’une éventuelle administration Martin à l’hôtel de ville deux-montagnais.

«Il est important que la gestion de nos argents se fasse pour le bien des citoyens et non pour des raisons purement politiques. L’augmentation des taxes, bien que parfois nécessaire, est une “solution” souvent trop facile. Ce à quoi notre équipe tient fermement, c’est de démontrer que toutes les sources d’économies ont été appliquées avant d’arriver à une quelconque augmentation de taxes», a fait savoir, par voie de communiqué de presse, celui qui aspire à devenir maire.

Pour parvenir à cet objectif, M. Martin estime qu’il est temps de mettre en place des solutions efficaces «pour éviter le dérapage de notre ville». Celui‑ci propose notamment le partage d’expertise en travaux publics, de services et d’infrastructures avec les villes voisines, ou encore de mettre un frein à la sous-traitance et au dédoublement des coûts par une gestion plus rigide des corporations appartenant à la Ville. «De cette façon, nous serons en mesure de réduire de manière notable les dépenses, et ce, sans perdre notre fierté ni notre caractère distinct», de soutenir M. Martin.

Par ailleurs, le candidat à la mairie estime avoir mené, ces dernières semaines, une campagne propre et une campagne d’idées. «Malgré le recours par certains adversaires à des tactiques décevantes telles que la mise en circulation de fausses rumeurs, notre équipe n’a pas voulu tomber dans ce genre de politicailleries. Nous avions comme but de ne pas avoir les mains liées en fin de campagne et nous pouvons vous assurer que nous avons atteint cet objectif», d’analyser M. Martin.

Enfin, le chef de Deux-Montagnes Autrement a encouragé les électeurs à utiliser leur droit de vote en grand nombre lors du scrutin du 3 novembre prochain «pour que Deux-Montagnes ait un conseil municipal à l’image de ses citoyens».

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top