- PUBLICITÉ -
Deux membres du GRPA reçoivent la médaille de l’Assemblée nationale

Vito Bucari, Francine Lavallée, en compagnie du député Benoit Charette.

Deux membres du GRPA reçoivent la médaille de l’Assemblée nationale

Francine Lavallée et Vito Bucari

Francine Lavallée et Vito Bucari, deux employés du Groupe relève pour personnes aphasiques (GRPA), ont reçu la Médaille de l’Assemblée nationale le 21 décembre dernier.

C’est le député provincial de Deux-Montagnes, Benoit Charette, qui a remis cette distinction honorifique à Mme Lavallée et M. Bucari, qui occupent des postes de directrice et assistant de direction au sein de cet organisme communautaire basé à Saint-Eustache. Par cette remise, qui a eu lieu aux bureaux du GRPA, M. Charrette a voulu souligner le travail constant des récipiendaires pour la cause des personnes aphasiques.

Généreux de leur temps

«Non seulement elles se battent pour offrir des services d’une qualité hors du commun, mais elles se battent également pour mieux faire connaître ce handicap, encore méconnu, a-t-il dit au cours d’une cérémonie surprise en leur honneur. Ce sont des héros de l’ombre pour nombre de citoyens et leurs familles.»

Le président du conseil d’administration du GRPA, Gilles Cloutier, a lui aussi souligné le dévouement des deux récipiendaires: «Vito et Francine ne comptent pas leur temps, ce sont des personnes authentiques qui savent aider les gens avec tact. C’est un hommage qu’ils méritent pleinement.»

Une maladie qui touche plusieurs sphères de la vie

Trouble de la communication qui peut survenir à la suite d’un accident vasculaire cérébral, l’aphasie attaque l’expression et la compréhension des personnes qui en sont atteintes, de même que les capacités motrices chez certaines d’entre elles. La vie sociale, la vie professionnelle et la vie familiale de la personne qui en souffre sont touchées par la maladie.

À travers ses actions, le GRPA veut favoriser la réadaptation de ces personnes à tous les points de vue. L’organisme dessert les Laurentides et compte des points de service à Saint-Eustache, Lachute et Mont-Laurier.

La mobilisation du milieu

Fait à remarquer, c’est le milieu qui s’est mobilisé pour proposer les candidatures de M. Bucari et Mme Lavallée au député Charrette, lequel a d’emblée accepté la suggestion. Appelée à commenter la nouvelle, la représentante de la Ville de Saint-Eustache, la conseillère municipale Nicole Carignan-Lefebvre, a souligné que les deux récipiendaires avaient été honorés, plus tôt cette année, au gala Célébrons l’intégration! de la Ville pour leur travail d’aide et de soutien à la communauté. «Ils sont reconnus pour être des personnes engagées et déterminées», a-t-elle dit.

M. Bucari et Mme Lavallée ont pour leur part souligné l’énergie que les membres du groupe leur donnent et la volonté des gens du GRPA à se prendre en main.

Rappelons que la Médaille de l’Assemblée nationale est à l’usage exclusif des parlementaires de l’Assemblée nationale. «Elle est remise à des personnes de leur choix méritant une reconnaissance particulière, a précisé M. Charrette. L’avers représente une vue stylisée de l’Hôtel du Parlement. Le revers, qui illustre une effigie du premier orateur de la Chambre d’Assemblée du Bas-Canada, Jean-Antoine Panet, est une partie de la toile de Charles Huot, Le Débat sur les langues, qui orne la salle de l’Assemblée nationale. Ses récipiendaires sont dûment enregistrés à l’Assemblée nationale, et ce, pour la postérité.»

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Gagnez 3000$ en forfait Mariage
- PUBLICITÉ -
Top