- PUBLICITÉ -
Deux journées pour découvrir des carrières en aérospatiale

À l’Institut de formation en aérospatiale

Deux journées pour découvrir des carrières en aérospatiale

Une 7e campagne auprès des étudiants

Plus de 120 étudiants en provenance d’une dizaine d’écoles secondaires de la Rive-Nord ont participé à la 7e campagne de valorisation des carrières en aérospatiale qui se tenait les 25 et 26 mars dernier dans différents lieux de la Rive-Nord sous le thème: L’aérospatiale, une carrière à la hauteur!

Organisées par la Table de concertation sur les ressources humaines en aérospatiale Laurentides-Laval-Lanaudière, Emploi-Québec, l’organisme Partenaires pour la réussite éducative des Laurentides (PREL) et le Comité sectoriel de main-d’œuvre en aérospatiale au Québec, ces journées exploratoires visaient à renseigner les étudiants sur les perspectives d’emploi dans le secteur aérospatial.

Durant les deux jours, les élèves, dont ceux de l’école secondaire de Mirabel, de l’école secondaire Jean-Jacques-Rousseau, de Boisbriand, de l’école secondaire Liberté-Jeunesse, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, et de la polyvalente Deux-Montagnes (PDM), ont visité l’usine RTI Claro à Laval, Messier-Bugatti-Dowty à Mirabel, participé à des ateliers pratiques, en plus de rencontrer des employeurs potentiels.

Selon Riu Cabral, le directeur général de Abipa, rien que dans la région des Basses-Laurentides, quelque 6 000 emplois seront créés au cours des prochaines années, dont 750 en 2014. En tant que porte-parole de l’évènement qui réunit pas moins de 38 entreprises participantes, il juge important d’en informer les jeunes des 3e, 4e et 5e secondaires.

«Dans cette industrie en constante mouvance, il est d’autant plus important de sensibiliser les jeunes quant aux différentes possibilités qui s’offrent à eux dans le domaine. Au‑delà de la création importante d’emplois, les départs à la retraite incitent les entreprises à continuer à assurer une relève compétente et dynamique», a‑t‑il affirmé lors d’un point de presse à l’Institut de formation en aérospatiale.

Parmi les élèves participant à ces journées-carrière, 35 d’entre eux couraient la chance de remporter une bourse de 100 $ venant souligner leur persévérance scolaire, et qui seront remises ce printemps.

Durant les sept dernières années, quelque 700 élèves ont participé à cette campagne de valorisation des carrières en aérospatiale et pas moins de 250 d’entre eux ont reçu une bourse.

«Nous sommes persuadés que les retombées de ces journées-carrière et les bourses remises vont bien au‑delà du plaisir des jeunes et que l’industrie aérospatiale entière en retire des bénéfices», a fait remarquer pour sa part le directeur des ressources humaines chez Héroux Devtek, André Bisson.

Pour la directrice générale du PREL, Annie Grand-Mourcel, ces rencontres offrent aux jeunes l’opportunité de pouvoir démystifier les différents métiers liés à l’aérospatiale, un secteur qu’ils connaissent mal. «Nous avons fait une enquête pour connaître les aspirations des jeunes. Les garçons nous ont dit que la culture scientifique était le secteur dont ils maîtrisaient le moins l’information. Donc, il y a un besoin de mieux faire connaître les entreprises, les formations et les métiers qui existent dans ce milieu», dit‑elle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top