- PUBLICITÉ -
Deux initiatives à saveur locale pour Daniel Goyer

Le député de Deux-Montagnes

Deux initiatives à saveur locale pour Daniel Goyer

Circonscription de Deux‑Montagnes

Le député de Deux-Montagnes, Daniel Goyer, a profité de l’arrivée de la nouvelle année pour annoncer deux initiatives à saveur locale et régionale.

Tout d’abord, son bureau de circonscription sera dorénavant ouvert un samedi par mois à compter des prochaines semaines. Cette initiative est unique dans les annales de la circonscription de Deux-Montagnes, indique‑t‑on au bureau du député.

«Je l’ai menée en prenant en compte que les gens n’ont pas toute la disponibilité nécessaire pour me rencontrer les lundis ou vendredis en semaine, a indiqué M. Goyer, lors d’un point de presse à ses bureaux du chemin de la Grande-Côte, à Saint-Eustache. Dès lors, j’entends augmenter sensiblement l’opportunité, pour certains, d’échanger avec leur député.»

Impossible, cependant, de fixer au préalable et à long terme le calendrier de ces journées, étant donné les obligations et les horaires parfois changeants de Daniel Goyer. Deux premières journées de week‑end sont tout de même prévues: les 25 janvier et 22 février prochains, entre 10 h et 16 h. «Les gens sont invités à contacter le bureau de circonscription pour prendre rendez-vous à l’heure de leur choix ou selon l’horaire disponible», a‑t‑il précisé, notant qu’il sera accompagné chaque fois d’un membre de son personnel politique.

Tournée annuelle dans Deux‑Montagnes

Comme deuxième initiative, Daniel Goyer a amorcé, depuis lundi dernier, sa deuxième tournée annuelle auprès des organisations communautaires, administratives, industrielles, commerciales et institutionnelles du comté de Deux-Montagnes. M. Goyer s’inspire ainsi de l’ex‑député Pierre de Bellefeuille qui, au milieu des années 1970, avait effectué le même genre de rencontres. Il était important, pour le député de Deux-Montagnes, d’effectuer cette tournée hors campagne électorale, comme il l’a fait à pareille date l’année dernière.

Du 20 au 24 janvier, et probablement quelques journées de plus par la suite, Daniel Goyer prévoit, par ailleurs, rencontrer divers intervenants en vue de prendre le pouls du milieu et prendre note des doléances et demandes diverses, de même que pour soutenir des entreprises d’ici auprès de l’appareil gouvernemental.

«Si un député a la prétention de représenter son monde, il faut qu’il aille vers les gens, au lieu de les attendre, d’indiquer Daniel Goyer. Qu’il s’agisse de commerçants, d’industriels, d’intervenants de la santé ou du domaine social, cette tournée poursuit l’objectif ultime d’une meilleure cohésion entre les différents milieux qui font la richesse de la circonscription et leur député.»

Entre autres, le député de Deux-Montagnes rencontrera des représentants du Comité d’aide alimentaire des Patriotes et d’organisations comme Tritex, 4 Korners, Groupe AESP, Système Galex, Fabrication Powercast et Hanson. Il a notamment reçu l’aide du Centre local de développement (CLD) de la MRC de Deux-Montagnes pour établir le contact avec le monde industriel.

Dans le cadre de cette tournée, Daniel Goyer entend aussi faire du porte-à-porte pour visiter des citoyens arrivés dans la circonscription au cours de la dernière année. Le temps d’une ou deux soirées, il compte rendre visite à des résidants établis dans le quartier des Jardins, à Saint‑Eustache.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top