- PUBLICITÉ -
Drogue

Photo Julie Godin Quelques heures après le drame, les policiers étaient toujours présents, au coin de la 48e avenue et de la rue André-Soucy à Pointe-Calumet afin de faire la lumière sur cette affaire.

Deux individus gravement brûlés à Pointe-Calumet

Deux individus dont l’identité n’avait toujours pas été dévoilée au moment d’écrire ces lignes ont été gravement brûlés à Pointe-Calumet dans la nuit de dimanche à lundi.

Vers 3 h 30, les victimes, affligées d’importantes brûlures, se sont présentées chez un voisin, dans le secteur de la 48e avenue, à Pointe-Calumet. Celui-ci a aussitôt communiqué avec les services d’urgences. Transportés à l’hôpital de Saint-Eustache, les hommes ont ensuite pris le chemin de l’Hôtel-Dieu de Montréal. Leur état serait stable, mais critique.

Selon les premiers éléments recueillis en marge de l’enquête réalisée par les policiers de la Régie intermunicipale de police de Deux-Montagnes, un incendie qui a pris rage à l’intérieur d’un laboratoire où l’on fabriquait des drogues de synthèse serait responsable des brûlures causées.

Un périmètre de sécurité a d’ailleurs été érigé autour de la résidence visée. Les enquêteurs y étaient toujours, en matinée, lundi.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top