- PUBLICITÉ -
Deux gazelles de Saint-Eustache s’envolent pour le Maroc

(Photo Yves Déry) - Francine Poulin et Sonia Boulais sont prêtes pour le désert!

Deux gazelles de Saint-Eustache s’envolent pour le Maroc

La 21e édition du Rallye Aïcha des Gazelles

Ce sont les derniers préparatifs pour deux Eustachoises, Francine Poulin et Sonia Boulais. Le 18 mars prochain, elles s’envoleront, en effet, pour le Maroc afin de vivre l’expérience de leur vie, la 21e édition du Rallye Aïcha des Gazelles qui se déroulera du 19 mars au 2 avril. Une grande aventure du désert qui s’étend sur neuf jours. Trois ans de préparation, d’activités de financement et de persévérance ont été nécessaires aux deux filles avant qu’elles puissent faire partie de cette compétition avec 12 autres Québécoises.

L’aventure a commencé en 2008 lorsque les deux graphistes de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) se sont rencontrées dans un atelier de «spinning» donné par Francine Poulin. Le plus grand défi aura été d’amasser 40 000 $ pour couvrir les frais d’inscription, le véhicule, le matériel et le voyage.

En mars 2008, les deux filles se sont attelées à la tâche avec enthousiasme, mais se sont rendu compte que ce n’était pas aussi facile qu’elles le pensaient. N’ayant jamais organisé d’évènements, en plus d’avoir les mêmes collègues de travail, elles ont, de surcroît, eu à composer avec le début de la récession, «Les gens autour de nous avaient d’autres préoccupations», se rappelle Sonia.

Trois ans de hauts et de bas ont donc été nécessaires pour amasser l’argent. Si la première année, elles étaient motivées, la deuxième a été une réelle remise en question. En mars 2010, elles ont rencontré un agent de relations publiques, Ghislain Goulet, qui leur a donné un nouveau souffle. Elles ont pu ainsi trouver un partenaire majeur, Cummins Est du Canada SEC. Avec la venue du commanditaire, ainsi que l’appui de Marc Cantin et Luc Brière, de RDS, et d’Alexandre Poce, les deux graphistes sont maintenant prêtes pour la course. «On a rencontré de bons coachs, nous sommes très fières de notre équipe de « gazoux »», déclare Sonia.

Dans le duo, chacune aura sa tâche tout au long du parcours que durera le Rallye. Francine sera la conductrice du Nissan Navara et Sonia la navigatrice. Chaque jour, les filles recevront leur itinéraire et devront trouver les balises à l’aide de feuilles de route. Au programme: levée à 4 h du matin et plusieurs préparatifs qui les mèneront au départ vers 7 h. Elles devront retrouver leur bivouac avant la nuit sur des pistes hors route en complète autonomie. L’objectif est de faire le moins de kilomètres possible.

Pendant trois ans, Francine et Sonia ont appris à se connaître et à développer leur détermination. «On fait les choses ensemble, on se considère vraiment comme une équipe qui s’enligne vers un but commun», précise Francine. Beaucoup d’heures ont été consacrées à la réalisation de ce projet, confient les deux femmes. «On est prête, on a hâte!», s’exclame Francine «Une fois arrivée là-bas, je vais embrasser le sable!», dit-elle en riant.

Une dernière activité de financement est prévue pour les deux gazelles de Saint-Eustache, un 5 à 7 qui se déroulera au Restaurant Qube, dans le Faubourg Boisbriand, le mercredi 9 mars prochain. Une partie des fonds amassés sera aussi versée au profit du Club des petits déjeuners du Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top