- PUBLICITÉ -
COVID-19, Manoir Joie de Vivre, Sainte-Th.rèse, deux décès, liste rouge, CISSS des Laurentide, CHSLD, Résidences,

Le Manoir Joie de vivre, à Sainte-Thérèse, est désormais sur la liste rouge des autorités sanitaires.

Deux décès au Manoir Joie de vivre

La situation dans les résidences et CHSLD

Deux usagers du Manoir Joie de vivre, une ressource intermédiaire (RI) pour personnes âgées de Sainte-Thérèse, comptent parmi les 17 décès comptabilisés à ce jour, dans la région des Laurentides, depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Cette résidence située sur la rue Tassé fait partie de la liste des 14 établissements mis sous observation par le Centre intégré de Santé et Services sociaux (CISSS) des Laurentides. Elle dispose de 53 lits réservés à une clientèle de personnes semi-autonomes et en perte d’autonomie. Vendredi dernier, on y dénombrait 12 cas d’infection parmi les usagers, alors que six membres du personnel avaient reçu pareil diagnostic.

Week-end difficile

En conférence de presse téléphonique, la veille, le Dr Éric Goyer, directeur de la Santé publique des Laurentides, indiquait que le Manoir joie de vivre se trouvait alors sur la liste orange des établissements placés sous «surveillance étroite», c’est à dire au deuxième niveau dans l’échelle établie par l’institution gouvernementale, puisque 19 % des usagers se trouvaient désormais atteints par la maladie. Lundi, la résidence se trouvait plutôt sur la liste rouge, avec 43 % des résidents infectés, pour un total de 25, alors que le nombre confirmé d’employés touchés s’élevait à huit.

«Une équipe a été dépêchée sur place. Nous y avons assigné du personnel affecté à la prévention et au contrôle des infections, des inhalothérapeutes et un médecin», de dire le Dr Goyer qui signalait par ailleurs que certains usagers éprouvant des problèmes d’errance avaient eu du mal à y observer les consignes de distanciations sociale. Ces personnes ont été transférées dans un autre milieu, a-t-il précisé.

«Le Manoir Joie de vivre est un milieu très touché par la COVID-19, il demeure sous surveillance étroite, mais nos équipes ont pris le contrôle de la situation», assure le Dr Goyer.

Sur cette même liste rouge sont apparues Les Résidences Desjardins, à Boisbriand, avec sept cas parmi les résidents, pour un taux d’infection de 78 %.

Ailleurs dans les Basses-Laurentides

Au troisième échelon se trouvent les établissements en mode «vigie» (liste jaune), c’est à dire ceux que l’on surveille à distance.

Le CHSLD Michèle-Bohec (105 lits), à Blainville, en fait partie puisque huit usagers et cinq employés ont contracté la maladie. Au CHSLD Drapeau-Deschambault (127 lits), à Sainte-Thérèse, huit usagers et cinq employé apparaissent également sur la liste.

Le 15 Lesage (325 lits), à Sainte-Thérèse, a enregistré trois premiers cas au cours de la dernière semaine, alors que la Résidence L’Artisan, à Saint-Eustache, et le Paradis des Anges MB, à Sainte-Thérèse, en comptent chacun un.

Tous les autres établissements sont considérés sous contrôle (liste verte), dans la mesure où l’on n’enregistre aucun cas parmi les usagers. Toutefois, certains milieux signalent des cas positifs parmi les employés. Il s’agit du CHSLD Hubert-Maisonneuve, à Rosemère (deux cas) ; du CHSLD Le Boisé, à Sainte-Thérèse (un cas); le CHSLD Blainville (deux cas) ; la Maison Sunrise de Fontainebleau à Blainville (deux cas),; la résidence Boréa à Blainville (un cas).

Au total, pour la grande région des Laurentides, on dénombre 100 cas d’infection parmi les usagers des CHSLD, des RPA et des RI, alors que 70 employés ont contracté la maladie.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top