- PUBLICITÉ -
Des travaux de maintien dans 15 écoles

La présidente de la CSSMI

Des travaux de maintien dans 15 écoles

Octroi de 5 732 000 $

Le député de la circonscription de Deux-Montagnes, Daniel Goyer, et la présidente de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille‑Îles (CSSMI), Paule Fortier, ont confirmé que le gouvernement du Québec octroyait la somme de 5 732 000 $ dans le cadre de la mesure Maintien des bâtiments du ministère de l’Éducation (Plan québécois des infrastructures).

Cette aide financière permettra de concrétiser 21 projets de travaux au sein de 14 écoles de la CSSMI, ainsi qu’une autre école de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier, soit l’école secondaire Lake of Two Mountains. Les projets viseront les fenêtres, portes, toitures, planchers, finis intérieurs, vestiaires, cours d’école, chauffages et entretiens préventifs.

«Je suis particulièrement heureux de confirmer des investissements majeurs du gouvernement du Québec à l’endroit de nos écoles. Cela s’inscrit dans la préoccupation de notre gouvernement face à la qualité de l’apprentissage, laquelle passe bien sûr par un environnement propice à la transmission du savoir», de dire le député Daniel Goyer.

Ce dernier en a profité pour rappeler qu’une séance de travail en commission parlementaire l’avait fortement sensibilisé au dossier de l’air vicié dans les écoles. La cause principale identifiée était le manque d’entretien des systèmes d’aération et des fenêtres des écoles.

En présence des représentants de commissions scolaires ayant servi dans l’échantillonnage, le député Goyer a posé plusieurs questions concernant les mesures prises par ces dernières. «Il appert, dit‑il, qu’elles n’ont même pas de système permettant de dresser l’inventaire des actions prises dans chacune de leurs écoles, et qu’elles ne disposent d’aucun plan d’intervention sur les immeubles.»

Pour sa part, la présidente de la CSSMI, Paule Fortier, a affirmé: «Nous voulons conserver la qualité de nos immeubles, d’où l’importance d’assurer un entretien rigoureux sur une base régulière, ce que l’équipe des ressources matérielles de la CSSMI s’affaire à réaliser durant l’année scolaire et particulièrement durant l’été. Pour ce faire, nous avons besoin de la pérennité de cette mesure gouvernementale pour le maintien des bâtiments.»

Cet investissement annoncé permettra à la CSSMI de satisfaire aux nouvelles normes en ce qui concerne la santé et la sécurité des enfants et des professeurs, notamment en retirant l’amiante dans les écoles, tout en lui fournissant l’occasion de suivre un plan d’entretien des écoles et ainsi protéger l’actif qui appartient à la communauté.

«De plus, cette aide s’inscrit dans le Plan québécois des infrastructures, levier d’action important de l’État, puisqu’elle permettra de soutenir l’industrie de la construction de façon proactive», a conclu le député Daniel Goyer.

Les écoles de la CSSMI concernées par les projets de travaux sont la polyvalente Deux-Montagnes, ainsi que les écoles primaires Sauvé, des Érables, des Mésanges et Emmanuel-Chénard, à Deux-Montagnes. À Saint-Eustache, il y a l’école secondaire des Patriotes, ainsi que les écoles primaires Terre des jeunes, Village-des-Jeunes, Horizon-Soleil, Arc-en-ciel, Clair Matin, au Cœur-du-Boisé, Curé‑Paquin et Notre‑Dame.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top