- PUBLICITÉ -
Des travaux de 9 millions pour l’usine de filtration de l’eau

(Photo Michel Chartrand) - Le maire sortant de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, était accompagné du conseiller municipal du quartier du Golf, Gilles Saint-Marseille, et du candidat dans le district de l’Olympia, Tom Whitton, pour son point de presse.

Des travaux de 9 millions pour l’usine de filtration de l’eau

Élections municipales à Deux-Montagnes

Depuis quelques semaines, des travaux importants ont lieu à l’usine de filtration de l’eau potable de Deux-Montagnes.

Dans le cadre de son point de presse hebdomadaire, le maire sortant de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, a profité de l’occasion pour présenter l’ensemble des travaux. «Le conseil municipal a décidé d’aller de l’avant avec la modernisation de l’usine de filtration de l’eau. Une décision qui va dans l’intérêt des citoyens de Deux-Montagnes», a souligné M. Lauzon.

Entouré du conseiller municipal du quartier du golf, Gilles Saint-Marseille, et du candidat dans le secteur de l’Olympia, Tom Whitton, le maire a insisté sur les travaux à l’usine et sur la qualité de vie des citoyens de Deux-Montagnes. «La modernisation de l’usine de filtration de l’eau était le dossier le plus important à la Ville lors de notre élection», a rappelé le maire Lauzon.

Située chemin d’Oka, à l’angle de la 26e Avenue, l’usine de filtration de l’eau potable a été construite dans les années 1960. À cette époque, la population de Deux-Montagnes était moins importante qu’actuellement et l’usine répondait adéquatement aux besoins des citoyens. Avant la mise en chantier des travaux, l’usine avait une capacité de 4,3 millions de gallons par jour. Grâce aux travaux de modernisation, la capacité va augmenter à 5,4 millions de gallons par jour.
«Les travaux sont estimés à 9 millions de dollars. Il y a beaucoup d’améliorations qui y seront apportées. Parmi les ajouts, notons des barrières de filtration UV. Des techniques plus modernes qui ont un meilleur impact sur l’environnement et la qualité de l’eau», a mentionné Marc Lauzon.

Pour ce qui est de l’échéancier, il faut savoir que les travaux ont été séparés en quatre lots. Actuellement, les ouvriers ont terminé la phase un et deux du chantier. Les troisième et quatrième lots vont débuté sous peu. «Ce qui est important à souligner, c’est que tout le temps des travaux, les citoyens de Deux-Montagnes ne subiront aucune coupure de service», a précisé le conseiller municipal du quartier du Golf, précisant que la continuité du service a été une priorité pour les élus.

En plus des travaux majeurs à l’usine de filtration de l’eau potable, le maire Lauzon a précisé que le conseil municipal a décidé d’apporter une cure de rajeunissement à la tour d’eau, située rue Guy, près de la 20e Avenue. «La tour d’eau sera peinturée prochainement. Nous attendons d’avoir quelques jours de soleil consécutifs pour aller de l’avant», a dit le premier magistrat de la Ville.

Dans le dossier de l’eau potable, notons qu’au fil des années, les élus de Deux-Montagnes et de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, ont signé un accord pour partager l’utilisation de l’usine afin de desservir les deux populations. Cette entente risque de se terminer prochainement avec la décision du conseil municipal de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, d’opter pour un projet de mise en place de puits souterrains.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top