- PUBLICITÉ -
Des policiers et des ambulanciers aident à un accouchement

Ambulanciers et policiers, qui ont assisté la mère pendant son accouchement, entourent ici Michel Tzanacos, Isabelle Gagné, le jeune Yan et la toute petite Clara, née à la maison le 18 avril dernier.

Des policiers et des ambulanciers aident à un accouchement

À Saint-Eustache

Des policiers de Saint-Eustache ont eu à intervenir dans une situation peu courante, alors qu’ils ont assisté, tôt le matin, le mercredi 18 avril dernier, une femme dans son accouchement à la maison.

C’est à 4 h 30 du matin que le Service de police de la Ville de Saint-Eustache a reçu un appel concernant une demande d’assistance médicale. Arrivés sur les lieux, le sergent Philippe Geoffrion ainsi que les agentes Mélissa Lessard et Catherine Despatie se sont retrouvés devant une femme qui était sur le point d’accoucher.

Tout en attendant l’arrivée des ambulanciers, les trois policiers sont donc intervenus pour aider la femme de la façon la plus efficace qui soit dans les circonstances. Puis, à leur arrivée, les ambulanciers ont pris la relève pour procéder à l’accouchement en tant que tel.

Cependant, le nouveau-né éprouvait, dès les premiers moments de sa naissance, de la difficulté à respirer en raison des sécrétions accumulées durant la grossesse. Le travail des ambulanciers, en l’occurrence Simon Martel, qui en était à un cinquième accouchement en 23 ans de carrière, et Alexandre Lafrance, a permis de régulariser la situation.

Par mesure de sécurité et aux fins de vérification, le poupon a tout de même été conduit à l’Hôpital de Saint-Eustache, d’où il est reparti, moins de 48 heures plus tard, pour la maison.

La jeune Clara y a retrouvé un grand frère prénommé Yan, ainsi que sa maman et son papa, Isabelle Gagné et Michel Tzanacos, bien heureux, on le comprendra, de l’intervention des policiers et des ambulanciers dans toute cette histoire.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top