- PUBLICITÉ -
Des passionnés d’Halloween vous invitent dans leurs cours

Deux passionnés d'Halloween: Jean-François Bernier et Sylvianne Binette, de Saint-Eustache.

Des passionnés d’Halloween vous invitent dans leurs cours

Ce sera la continuité du club de golf de Rosemère- c’est la même corporation qui en sera maintenant propriétaire, donc, l’emplacement portera le nom du club de golf de Rosemère. Le Royal Montreal, qui a débuté ses opérations en 1873 (le plus vieux en Amérique), a depuis son origine déménagé deux fois avant d’arriver où il se situe maintenant (Ile Bizard). Le CGR adopte un nouvel emplacement pour assurer sa pérennité. Nous y célèbrerons notre 100ième anniversaire en 2022.

La récolte de friandises, du 31 octobre, arrive à grands pas et les passionnés de l’Halloween souhaitant créer leur propre maison hantée, s’affairent à décorer leur domicile depuis quelque temps. Jean-François Bernier et Sylvianne Binette, un couple résidant à Saint-Eustache, font définitivement partie de ce lot de férus de cette fête familiale, ne manquant pas l’occasion pour émerveiller petits et grands, et ce, depuis maintenant trois ans.

Une fois arrivés au 109, 38e Avenue, à Saint-Eustache, les enfants auront une mission: trouver Hansel et Gretel, personnages d’un conte merveilleux bien connu.

Pour accomplir cette mission, vous devrez suivre un sentier de bonbons, randonnée qui vous permettra de retrouver ces personnages mythiques à la toute fin. Mais gare à la sorcière, elle vous attendra également à cette adresse, avec son grand chaudron!

Du cirque au sentier de friandises

Cette passion créative date de longtemps et l’Halloween est pour eux une occasion de faire plaisir aux enfants du quartier, moment qu’ils peuvent également partager avec des membres de leur famille.

«Nous travaillons dans le domaine de l’événementiel et nous avions une compagnie, nous faisions des décors, de l’éclairage et ainsi de suite. Nous aimons bien l’Halloween, puisqu’il s’agit d’une fête créative» , mentionne le couple.

«Nous faisons tous les décors nous-mêmes, avec de la matière recyclée. Les bonbons décoratifs, nous les avons créés à partir de pancartes électorales par exemple!»

Ces derniers précisent qu’ils trouvent toujours une thématique bien spéciale. L’année dernière, leur cour arrière prenait la forme d’un cirque, portant le nom de «Circus Maléficus» .

«Nous avons installé des affiches disant que le cirque arrivait en ville. Nous avons construit une arche avec des lumières pour l’entrée. Les gens visitaient la cour. Nous avions des citrouilles en forme de lions. Cette année, nous revenons avec le concept de Hansel et Gretel!»

Les enfants, de tous les âges, sont conviés à cette aventure hors du commun, organisée au 109, 38e Avenue, Saint-Eustache. À la fin du parcours, vous recevrez bien entendu un sac de délicieuses friandises!

Avoir peur pour une bonne cause

À Deux-Montagnes, sur la 21e Avenue, les passants peuvent apercevoir une maison hantée en construction. Il s’agit du domicile de Claude Gingras et de sa conjointe Catherine Leduc. Le père de deux enfants convie les jeunes de son quartier dans sa propre cour, le 31 octobre au soir, comme ce fût le cas lors des trois années précédentes.

«Nous sommes une bande d’amis de longue date et nous avons tous une fête où chacun reçoit chez lui. Moi c’est l’Halloween! Une fois emménagés ici, à Deux-Montagnes, nous avons décidé de dédier cette fête aux enfants du quartier et de créer une maison hantée. Nous sommes une douzaine de personnes qui participent activement au projet. Le concept a commencé à petite échelle, mais ça devient de plus en plus gros!»

L’année dernière, Claude souhaitait profiter de l’occasion pour amasser des dons volontaires pour son filleul atteint de paralysie cérébrale. Les visiteurs ont donné un montant cumulatif de 300 $: «Nous étions surpris, nous avons récolté cette somme en à peine deux heures!»

Ces passionnés du 31 octobre peuvent maintenant compter sur le soutien du dépanneur Voisin, de Deux-Montagnes, situé tout près. Claude a en effet reçu un don gigantesque en friandises. Il tient absolument à remercier Janick Bernard, Mélodie Benoit (propriétaires) et Jean-Philippe Guérin (aide-gérant), pour leur engagement, ce qui permet de faire plaisir aux enfants du coin, tout en soutenant la collecte de fonds dédié au jeune Mikaël.

«L’année dernière, nous avions beaucoup d’enfants, même une visite des policiers, eux qui ont fait le tour du site!» de conclure le couple qui a confectionné approximativement 200 sacs de friandises pour le fameux soir, et ce, grâce à la générosité du partenaire local.

C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs de maisons hantées. Les jeunes sont conviés au 280, 21e Avenue, à Deux-Montagnes, pour vivre leur lot de frissons et d’épouvantes. À noter que le site sera ouvert «quand il fera noir» .

Vous êtes également invités à apporter un don volontaire que vous pourrez remettre sur place, dédié à Mikaël.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours voyage au Melia Punta Cana Beach Resort
- PUBLICITÉ -
Top