- PUBLICITÉ -

Photo capturée sur Google Map – L’intersection de la rue Charles et de la montée Sainte-Marianne (à droite) est jugée dangereuse sans signalisation adéquate.

Des panneaux d’arrêt retirés après un jour à Mirabel

La Ville de Mirabel tient à dénoncer le manque de rigueur du ministère du Transport du Québec (MTQ) pour sécuriser l’intersection de la rue Charles et de la montée Sainte-Marianne, dans le secteur du Domaine-Vert Nord, à l’ouest de l’autoroute des Laurentides.

Le 4 août dernier, après avoir affiché sur les lieux quelques semaines avant, qu’un arrêt allait être installé le 4 août, des panneaux d’arrêt ont effectivement été installés à cette intersection jugée dangereuse. Toutefois, ils ont été retirés une journée après leur mise en place. La Ville de Mirabel juge que cette confusion occasionne un risque additionnel pour les automobilistes.

«La Ville, qui a à cœur d’assumer son devoir de protection des citoyens, juge que le MTQ n’a pas agi de façon diligente alors qu’il a bénéficié d’une période de planification suffisante. Les différentes étapes de sécurisation de cette intersection auraient dû être effectuées plus rigoureusement», d’indiquer Patrick Charbonneau, maire suppléant.

Historique

La Ville rappelle que le 30 octobre dernier, le MTQ a mentionné qu’il était ouvert à l’idée d’installer des panneaux d’arrêt à cette intersection. La Ville a donc signalé ses intentions officielles par voie de résolution du conseil municipal en novembre 2019. Le MTQ a signifié le 25 novembre 2019 qu’il procéderait à l’installation desdits panneaux d’arrêt avant l’été. Par contre, il a fallu patienter jusqu’au début juillet pour que le MTQ informe les automobilistes avec des panneaux d’avertissement d’une nouvelle signalisation à venir – ce qui a été fait pour une journée.

Alors que les panneaux d’arrêt étaient présents, ils ont été retirés le lendemain en raison d’un manque de logistique du MTQ – le marquage étant absent, de même qu’un panneau de signal avancé d’arrêt (avertissement qu’un panneau d’arrêt est à proximité).

La sécurité est l’affaire de tous

Le fait de retirer les panneaux, alors que certains automobilistes avaient déjà modifié leurs habitudes de conduite à cet endroit, est aussi dangereux que le manque de signalisation, ce que dénonce la Ville de Mirabel. La sécurité des citoyens et des automobilistes doit également être une priorité pour le MTQ.

La Ville de Mirabel trouve dommage qu’elle ait dû mettre autant de pression pour obtenir un lieu sécuritaire et qu’elle doive revenir à la charge afin que cette intersection soit sécurisée de façon définitive.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top