- PUBLICITÉ -
Des paniers de Noël à remplir lors de la guignolée du 25 novembre

Photo Benoît Bilodeau - Des bénévoles déjà prêts pour cette guignolée du dimanche 25 novembre. Mais, il en faudra assurément beaucoup plus!

Photo Benoît Bilodeau – André Ouellet, président de Dépannage Saint-Agapit, Denis Martin, maire de Deux-Montagnes, Hugo et Cédric Lamoureux, nouveaux propriétaires du IGA de Deux-Montagnes, et Yves Lamoureux, propriétaire du Marché IGA extra Lamoureux, à Saint-Joseph-du-Lac, tous unis pour aider les familles démunies.

Des paniers de Noël à remplir lors de la guignolée du 25 novembre

Menée par Dépannage Saint-Agapit

Quelque deux semaines à peine après avoir pris possession du marché d’alimentation IGA à Deux-Montagnes, les nouveaux propriétaires Cédric et Hugo Lamoureux s’impliquent déjà dans la communauté deux-montagnaise, eux qui ont accepté la présidence d’honneur de la guignolée de l’organisme Dépannage Saint-Agapit.

Originaires d’ailleurs de Deux-Montagnes, les deux présidents d’honneur ont indiqué, en conférence de presse, en présence du maire Denis Martin, de membres de conseil municipal et de responsables d’organismes qui s’impliqueront également lors de cette guignolée, «être fiers et heureux de se joindre à cette équipe» .

Cette équipe, c’est bien sûr celle que l’organisme Dépannage Saint-Agapit met sur pied chaque année afin d’amasser des denrées non périssables et des dons en argent pour venir à des familles qui sont de plus en plus nombreuses à ne pas joindre les deux bouts l’année durant, y compris durant la période des Fêtes.

Plus d’un million de dollars en aide en 12 ans

L’an dernier, 198 paniers de Noël avaient été remis à autant de familles. Durant les 12 dernières années, l’organisme que préside André Ouellet a distribué plus d’un million de dollars en aide répartis entre paniers de Noël, dépannage alimentaire et autres formes d’aide, entre autres, 60 000 $ lors des inondations printanières de 2017, et 12 000 $ cette année pour aider des familles ayant des enfants, lors de la rentrée scolaire.

«Je suis toujours surpris de voir, encore aujourd’hui, des gens vivant dans la misère et qui ne sont pas nécessairement responsables de leur situation. Voir des gens s’en sortir après avoir reçu notre aide même si je n’y croyais pas, cela nous encourage à continuer, tous ensemble» , a témoigné M. Ouellet.

Donner un coup de main

La guignolée du 25 novembre prochain sera donc un pas pour que des familles démunies s’en sortent. Mais, pour ce faire, des bénévoles devront donner un coup de main. Et plus encore cette année, a bien précisé M. Ouellet, puisque toutes les résidences n’avaient pu être visitées l’an dernier, faute d’un nombre suffisant de bénévoles. C’est donc à l’église Holy Family, située au 1001, chemin d’Oka, un peu avant 13 h, que les personnes intéressées à cogner aux portes sont invitées à se rendre.

Il est à noter que les bénévoles seront dûment identifiés grâce à un autocollant. Les personnes qui seront absentes le 25 novembre pourront tout de même laisser un sac à l’entrée, ou encore, déposer leurs dons à la bibliothèque municipale, dans les différentes églises ou à la Maison des citoyens. Il sera aussi possible de faire des dons de jouets lors du défilé du père Noël le dimanche 2 décembre, lesquels viendront garnir les paniers de Noël.

Enfin, notons qu’il est nécessaire de s’inscrire en personne pour recevoir un panier de Noël. Les inscriptions seront prises les 26, 28 et 30 novembre, ainsi que les 3, 5 et 7 décembre, de 9 h à 11 h 30, à la Maison des citoyens, située au 202, rue Henri-Dunant (sous-sol de la bibliothèque). La distribution des paniers se fera le samedi 22 décembre en avant-midi, au sous-sol de l’église Saint-Agapit.

Pour des renseignements supplémentaires ou s’informer pour être bénévole lors de cette guignolée, il suffit de communiquer au 450 473-7450.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top