- PUBLICITÉ -
Des compensations, mais un service réduit pour les prochains mois

(Photo Michel Chartrand) - Même s’ils bénéficieront d’une compensation en mars, avril et mai, les usagers de la ligne Montréal–Deux-Montagnes devront faire preuve de patience d’ici le 1er juin, puisque des réparations majeures doivent être apportées au matériel roulant de cette ligne, ce qui affectera le service.

Des compensations, mais un service réduit pour les prochains mois

Pour les usagers de la ligne Montréal–Deux-Montagnes

Face à la grogne et l’insatisfaction de plusieurs de ses usagers, particulièrement sur la ligne Montréal–Deux-Montagnes, où les retards et les pannes se multiplient depuis la mi-janvier, l’Agence métropolitaine de transport (AMT) a annoncé qu’elle offrira des rabais sur le coût des cartes mensuelles afin de compenser les désagréments qui leur sont occasionnés. En contrepartie, elle a aussi annoncé que le service sera réduit au cours des prochains mois en raison des réparations à faire sur le matériel roulant utilisé.

Faisant à nouveau le point sur la situation, l’AMT accordera ainsi aux usagers de la ligne Montréal–Deux-Montagnes un rabais de 50 % sur le coût de leur carte mensuelle pour le mois de mars et de 25 % pour les mois d’avril et de mai. Les usagers de la ligne Montréal–Dorion-Rigaud, aux prises aussi avec «une offre de service réduite», bénéficieront également d’un rabais de 50 %, mais pour le mois de mars seulement.

Pour bénéficier de ce rabais, les usagers devront cependant se procurer un coupon qui ne sera distribué que le mercredi 18 février prochain, durant les heures de pointe du matin, dans toutes les gares des deux lignes concernées. La réduction consentie sur le titre devra être présentée au moment de son achat, mais seulement à la billetterie des gares Lucien-L’Allier et Vendôme et à la gare Centrale. Pour les mois d’avril et mai, les coupons-rabais de 25 % seront distribués respectivement les 18 mars et 16 avril, cette fois aux heures de pointe de l’après-midi.

Dans un communiqué de presse faisant état de cette compensation, le président-directeur général de l’AMT, Joël Gauthier, a soutenu «que la fidélité de nos clients justifie largement cette compensation. Je les remercie de leur patience et tiens à les assurer que toutes les mesures nécessaires sont déployées pour leur fournir le service le plus adéquat possible, compte tenu des circonstances actuelles hors de notre contrôle».

Les usagers de la ligne Montréal–Deux-Montagnes devront effectivement faire preuve de patience au cours des prochains mois puisque l’AMT a également indiqué que des réparations majeures doivent être apportées au matériel roulant de cette ligne, ce qui affectera le service jusqu’au 1er juin prochain. «Afin de respecter la capacité du matériel roulant et minimiser le risque de pannes, le nombre de voitures en service sera ramené de dix à huit sur chaque rame. Pour pallier la réduction de la capacité durant ces perturbations, des services d’autobus assureront la liaison entre certaines gares de la ligne Montréal–Deux-Montagnes et des stations de métro de la Société de transport de Montréal (STM)», mentionne-t-on dans le communiqué de presse émis par l’AMT, mardi dernier.

Cette situation fera en sorte que 20 % des places disponibles dans les voitures – environ 300 – ne le seront plus, ce qui occasionnera très certainement encore de la frustration chez plusieurs usagers. Les quotidiens montréalais ont d’ailleurs fait état d’une altercation provoquée, mercredi dernier, lorsqu’un usager a voulu, à la station Roxboro-Pierrefonds de la ligne Montréal–Deux-Montagnes, s’introduire dans une voiture même si celle-ci était bondée de gens. L’homme en question, âgé d’une quarantaine d’années, a alors joué du coude pour prendre place, bousculant les gens au passage. Un jeune homme dans la vingtaine s’est alors interposé, provoquant des «échanges musclés», selon l’expression employée par l’AMT, entre les deux usagers. L’homme dans la quarantaine a finalement été expulsé de la voiture par des agents de l’AMT.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top