- PUBLICITÉ -

Caroline Crevier et son jeune garçon Rémi font équipe dans cette vente de bouteilles d‘eau réutilisables qui se termine cette semaine.

Des bouteilles d’eau réutilisables à offrir à des élèves de milieux défavorisés

Désireuse de poser un geste concret pour aider des élèves issus de milieux moins aisés, mais aussi pour protéger l’environnement, une maman de Pointe-Calumet, Caroline Crevier, s’est donné comme objectif de fournir à au moins 50 d’entre eux des bouteilles Eco Tupperware écologiques réutilisables pour la rentrée scolaire à venir.

Mère de trois enfants, dont un est actuellement en 1ère année à l’école des Primevères, à Pointe-Calumet, Caroline Crevier a donc choisi de relever ce défi lancé il y a quelques semaines par la compagnie Tupperware dont elle est l’une des représentantes. «Lorsque Tupperware a proposé ce projet, j’ai décidé d’embarquer car cela me rejoint beaucoup. Et quand j’embarque dans quelque chose, j’y vais jusqu’au bout», de mentionner, dans un premier temps, Mme Crevier.

«La rentrée scolaire vient malheureusement avec des dépenses et, COVID-19 oblige, les enfants doivent avoir des bouteilles d’eau à eux dans les écoles pour ne pas partager les microbes et virus aux buvettes. Plusieurs n’ont malheureusement que comme possibilité de remplir les petites bouteilles vendues en épicerie qui, nous le savons maintenant, sont faites d’un plastique à usage unique qui laisse échapper des particules de plastique dans l’eau, et qui ne sont pas faites pour être lavées et être réutilisées», d’ajouter celle qui est également distributrice de votre hebdo L’ÉVEIL et du Publisac depuis une dizaine d’années.

Un objectif de 50 bouteilles et… plus

Pour le moment, celle-ci a vendu, à 6 $ l’unité, plus d’une trentaine de ces fameuses bouteilles d’eau réutilisables et se donne encore quelques jours cette semaine pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé, voire même le dépasser si la population répond à son appel.

Toutes les bouteilles, précise la Calumetpontoise, seront redistribuées gratuitement dans des écoles primaires de milieux défavorisés, comme l’école des Primevères, à Pointe-Calumet, mais Mme Crevier a aussi communiqué avec d’autres écoles pour voir si celles-ci étaient intéressées à en obtenir.

«Je tiens à mentionner que je ne fais aucun profit [avec ces ventes] et que ce projet me tient à cœur étant moi-même maman de trois enfants. C’est aussi par souci de l’environnement que j’aimerais mener à bien ce projet», tient à bien préciser Mme Crevier.

Les personnes intéressées à acheter à un élève une ou plusieurs de ces bouteilles, vendues 6 $ chacune comme mentionné, peuvent communiquer dès maintenant par courriel avec Caroline Crevier à l’adresse carolinecrevier03@gmail.com. On vous invite à faire vite, car ça se termine cette semaine!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top