- PUBLICITÉ -
Quatre dossiers prioritaires sous la loupe du bloquiste Simon Marcil

Le député de Mirabel et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’agriculture, Simon Marcil.

Le député Simon Marcil: «La gestion de l’offre, c’est non négociable»

Le député de Mirabel, Simon Marcil, est fier d’annoncer que son parti du Bloc Québécois a fait adopter à l’unanimité par la Chambre des communes une motion réclamant la protection intégrale de la gestion de l’offre dans la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

« Chaque fois que nous avons questionné le gouvernement sur la gestion de l’offre, on nous a répondu des phrases creuses qui ouvrent la porte à toutes sortes de compromis nuisibles pour nos producteurs agricoles. Tous les députés, y compris ceux du gouvernement, se sont engagés à protéger intégralement la gestion de l’offre. Nous nous attendons à ce qu’ils respectent cet engagement envers nos producteurs », a déclaré le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’agriculture, Simon Marcil.

Voici le libellé de la motion adoptée à l’unanimité par la Chambre des communes : « Que cette Chambre réitère sa volonté de maintenir intégralement la gestion de l’offre dans le cadre des renégociations de l’ALENA ».

«La gestion de l’offre, c’est non négociable. La motion adoptée est claire et s’il fallait que les libéraux acceptent le moindre compromis sur la gestion de l’offre, il faudrait y voir une défaite majeure», a conclu le député de Mirabel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours fête des pères
- PUBLICITÉ -
Top