- PUBLICITÉ -
Denise Beaudoin: «Mon "Oui à une gare" se réalisera»

La candidate du Parti québécois (PQ) dans Mirabel

Denise Beaudoin: «Mon « Oui à une gare » se réalisera»

La candidate du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Mirabel, Denise Beaudoin, dit se présenter devant l’électorat fière de ce qu’elle a réalisé à titre de députée et bien consciente de tout le travail qui reste encore à faire. «Comme mon gouvernement, je me suis attachée à l’amélioration de la qualité de vie de mes concitoyennes et concitoyens dans plusieurs secteurs d’activité», a‑t‑elle fait savoir.

(NDLR) – Communiqué de presse émis par la candidate du Parti québécois dans Mirabel, Denise Beaudoin.

Un enjeu central auquel la candidate estime avoir consacré, avec succès, une démarche énergique est celui du transport en commun, «et je ne m’arrêterai pas là puisqu’il est déjà bien engagé. Ainsi, je n’ai négligé aucun effort pour l’établissement d’une liaison par un réseau de transport en commun accru et en particulier chez nous. J’ai déjà appuyé, et je vais continuer dans ce sens à travailler, entre autres, pour améliorer le système de navettes par autobus desservant la population de ma circonscription.»

«Que rajouter, de demander Mme Beaudoin, sur le dossier de la gare? Je l’ai amené à un point de non‑retour: mon « Oui à une gare! » se réalisera et nous en aurons enfin une!» Mme Beaudoin croit d’ailleurs «avoir travaillé sans relâche, dans l’intérêt public, à promouvoir et défendre bec et ongles ce dossier au‑delà de la mauvaise volonté, du manque de transparence et des intérêts financiers de certains promoteurs.»

Au chapitre de l’environnement, Me Beaudoin affirme, dans un communiqué de presse, vouloir bonifier l’application de la Politique nationale de l’eau instaurée par le PQ. «Cela concerne particulièrement le dossier du mégasite d’enfouissement connu de tous dans la région, qui constitue, comme je l’ai toujours fait valoir, un risque important pour la protection de la nappe phréatique», a‑t‑elle précisé.

La candidate se dit aussi fière de l’adoption par son gouvernement de la Loi sur les mines qui amène, entre autres, à tenir compte de l’acceptabilité sociale: «Et c’est précisément dans ce contexte qu’il faut expliquer mon appui à la Coalition contre l’implantation d’une mine de niobium à Oka à un endroit inapproprié.»

Aussi, l’augmentation des ressources pour le transport adapté fera l’objet d’une attention particulière de la candidate, une fois élue, a promis celle‑ci.

Elle entend continuer à travailler afin que toutes les circonscriptions des Laurentides soient reliées, et cela peut passer, mentionne-t-elle, par un plus grand nombre de voies réservées, des stationnements incitatifs et des pistes cyclables, sans compter le maintien et l’amélioration des infrastructures des réseaux routiers locaux afin de favoriser la sécurité des usagers.

Enfin, la candidate a indiqué qu’elle veillera à obtenir encore plus de CPE avec des heures atypiques adaptées aux horaires des travailleurs, ainsi que la gratuité d’accès au Parc national d’Oka pour les résidants.

Tout en sollicitant leur appui le 7 avril, Mme Beaudoin, pour terminer, a lancé un appel à toutes et à tous à se rendre voter en grand nombre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top