- PUBLICITÉ -
Denis Paré estime que la «révolution 2.0» vient de débuter

Denis Paré, candidat du parti Citoyens au pouvoir au Québec dans Deux-Montagnes, confiant de recueillir un bon pourcentage de votes.

Denis Paré estime que la «révolution 2.0» vient de débuter

Avec Citoyens au pouvoir du Québec

De l’avis du candidat du parti Citoyens au pouvoir dans Deux-Montagnes, Denis Paré, il est possible pour les Québécois de faire mieux que les quatre vieux partis, et cela passe nécessairement par un vote, ce lundi 1er octobre, pour lui et la nouvelle formation politique avec laquelle il a choisi de se joindre.

«Oui, les citoyens sont prêts à faire un virage et reprendre en main leur destinée. Je tiens à remercier tous les citoyens du comté de Deux-Montagnes pour leur accueil chaleureux. C’est le début de la “révolution 2.0” et ensemble nous y parviendrons. Le 1er octobre, soyez les acteurs de ce changement, allez voter pour vous, votez pour le parti Citoyens au pouvoir» , a déclaré, lors d’un dernier point de presse tenu à la Place des Bénévoles, à Deux-Montagnes, M. Paré, pour qui cette campagne se termine sur une note extrêmement positive.

Une plateforme avant-gardiste

«Notre plateforme électorale des plus avant-gardiste a séduit plusieurs citoyens. Mes rencontres furent très constructives et les citoyens sont prêts à reprendre leur pouvoir et à participer à la vie démocratique de leur comté» , estime le candidat, rappelant au passage les grandes lignes de ce programme, notamment le concept de «démocratie directe» qui permet aux citoyens de se prononcer sur les décisions de l’État, le droit de rappel des élus et hauts fonctionnaires, ainsi que l’élaboration de la constitution d’un Québec souverain par le peuple, la transparence totale de l’État et la saine gestion des fonds publics.

«Les citoyens sont émerveillés du modèle que nous leur proposons. Cela plaît également aux électeurs qui sont tannés des vieux partis qui tournent en rond depuis plusieurs décennies» , d’ajouter celui-ci, convaincu que cela se traduira, le soir du 1er octobre, par un excellent pourcentage de votes en sa faveur.

Rappelons que M. Paré, un ex-conseiller municipal à la Ville de Saint-Eustache et un ex-candidat à la mairie de Saint-Eustache, en est à sa première expérience sur la scène provinciale. Lorsqu’il a annoncé sa candidature, en juillet dernier, avec Citoyens au pouvoir du Québec, M. Paré souhaitait contribuer à ce que la nouvelle formation recueille entre 6,5 % et 7 % des votes dans l’ensemble du Québec au terme de cette première campagne électorale.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top