- PUBLICITÉ -
Della Pcq Picassa

Résidante de Saint-Eustache, Delia Fodor sera la candidate du Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Deux-Montagnes, lors des élections provinciales du 1er octobre prochain.

Delia Fodor défendra les couleurs conservatrices dans Deux-Montagnes

Née en 1972 en Roumanie, citoyenne canadienne depuis 2008 et résidante de Saint-Eustache, Delia Fodor fera partie des 101 candidates et candidats du Parti conservateur du Québec (PCQ lors des élections provinciales du lundi 1er octobre prochain), elle qui tentera de se faire élire plus précisément dans la circonscription de Deux-Montagnes.

Il s’agira d’une toute première expérience politique pour celle qui oeuvre comme courtière hypothécaire commerciale pour Centres Hypothécaires Dominion et qui soutient diverses fondations comme «Déjeuner pour apprendre», «Vélos pour enfants», «Sautons en cœur» et la Fondation Hôpital Saint-Eustache.

«C’est avec une immense joie que le Parti conservateur du Québec accueille Delia Fodor comme candidate pour le scrutin du 1er octobre prochain», a d’ailleurs tenu à signaler, dans un communiqué de presse, le chef conservateur québécois, Adrien Pouliot.

Détentrice d’un baccalauréat et d’un doctorat en science politique, ainsi que d’un baccalauréat en droit, Mme Fodor, mère d’une d’une jeune fille âgée de 8 ans, a également enseigné pendant neuf ans le droit financier et le droit privé.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Les engagements de la candidate

Si elle devait être le choix des électeurs de sa circonscription, la candidate conservatrice mentionne qu’elle aimerait être la portevoix des citoyens de la classe moyenne qui, à son avis, sont «oubliés par les députés actuellement en poste à l’Assemblée nationale».

Elle veut également porter une attention particulière aux PME qu’elle juge «hyper taxées et règlementées au Québec», ce qui les empêche, de juger la femme âgée de 45 ans, d’être compétitives sur les plans national et mondial.

Comme le prône le PCQ, Mme Douliot estime que c’est par une moins grande ingérence de l’État dans la vie quotidienne des gens de sa communauté que ceux-ci pourront mieux prospérer. Militante, dit-elle, depuis toujours de la liberté individuelle et de la liberté de choix, la candidate veut en outre «redonner du contrôle à ses concitoyens sur leur vie».

«Lorsque l’on doit payer des impôts sur deux paliers gouvernementaux différents et que l’on doit débourser des sommes faramineuses en taxes, ou encore, sur le prix de l’essence à la pompe qui ne cesse d’augmenter déclenchant du même coup une avalanche d’augmentation des prix sur tous les biens de consommation et service, cela se traduit par une baisse significative de nos économies. Ça nous empêche de participer adéquatement au bon fonctionnement de l’économie du marché et ça joue un rôle déterminant sur notre dignité comme individu dans une société démocratique», croit-elle, invitant, en guise de conclusion, les électeurs de Deux-Montagnes et de Saint-Eustache à consulter la plateforme du PCQ, à l’adresse [www.particonservateurquebec.org/programme_index].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top