- PUBLICITÉ -
Découvrir la région sur deux roues

Le vélo

Découvrir la région sur deux roues

Six circuits à parcourir

De plus en populaire, la randonnée en vélo est une activité qui peut s’effectuer seul, avec des amis ou en famille. C’est sans doute ce qui explique sa popularité et le nombre de pistes cyclables aménagées et les évènements cyclistes organisés dans les municipalités ces dernières années. Mais, il y a aussi la possibilité d’emprunter des circuits qui invitent à la découverte.

Sur le territoire qu’il dessert, Tourisme Basses-Laurentides propose justement six circuits à parcourir, dont trois situés directement sur le territoire de la MRC de Deux-Montagnes, à commencer par celui de La Vagabonde.

Il s’agit ici d’un parcours à la fois urbain et rural qui permet de traverser le territoire de la MRC de Deux-Montagnes d’est en ouest, de Saint-Eustache à Saint-Placide, soit sur une distance, au total, de quelque 50 km. Le parcours, qui ne comporte pas de dénivelé majeur, si ce n’est à l’entrée est (à l’extrémité de l’autoroute 640) du Parc national d’Oka, s’adresse tout autant à papa, maman et les enfants, qu’au cycliste en cuissard.

Chemin faisant, certains voudront sortir des sentiers battus et en profiter pour découvrir le Vieux-Saint‑Eustache, rencontrer des artistes et artisans à Oka, pique-niquer devant l’église l’Annonciation d’Oka qui fait face au lac des Deux Montagnes, ou encore contempler de très beaux paysages depuis le côté nord de l’autoroute 640.

Tourisme Basses-Laurentides a également élaboré deux parcours avec dénivelés de niveau intermédiaire: la Grande Virée, d’une longueur de 55 km, qui permet surtout de découvrir chemin faisant des cidreries et vignobles, et Vélo‑Popote, d’une longueur de 46 km, qui, lui, est l’occasion d’effectuer ses achats chez des producteurs en vue d’un repas aux saveurs du terroir.

Le premier, la Grande Virée des Basses-Laurentides, a pour point de départ l’hydromellerie Intermiel, dans le secteur de Saint‑Benoît, à Mirabel, et comporte des arrêts à dix endroits, qu’il s’agisse de vignobles, de vergers et de cidreries situés à Saint-Eustache, Saint-Joseph-du-Lac, Oka ou Mirabel. Le circuit, faut‑il le préciser, emprunte des rangs, chemins et montées traversant ces différentes municipalités.

Le deuxième, Vélo‑Popote des Basses-Laurentides, comporte 12 arrêts, le tout premier au bureau touristique d’Oka, où l’on prêtera aux personnes intéressées une glacière isolée pour effectuer leurs achats. Puis, les cyclistes seront invités à s’arrêter à différents endroits (Oka, Saint-Joseph-du-Lac et Saint-Eustache) où ils pourront remplir leur glacière de fruits et légumes, de viandes d’autruche, de miel, de fines herbes, de fromages, de produits du terroir, de vins, de tartes artisanales et même de chocolat. Encore là, le circuit entraînera les cyclistes dans des rangs, chemins et montées.

Également, les cyclistes peuvent opter pour le Parcours des Traverses, divisé en dix tronçons, cinq du côté nord du lac des Deux Montagnes et cinq du côté sud, que l’on peut rejoindre via les traversiers d’Oka et de Carillon.

Par ailleurs, Tourisme Basses-Laurentides propose des circuits plus éloignés, comme la VéloRoute d’Argenteuil, un parcours de 54 km comprenant un tronçon de piste cyclable asphaltée de 8,1 km. C’est de Saint-André-Est que le départ s’effectue dans ce cas‑ci, pour se poursuivre le long de la rivière des Outaouais jusqu’à Pointe-au-Chêne si désiré.

Ceux et celles qui souhaitent découvrir davantage la rivière des Outaouais peuvent emprunter les trois boucles cyclables proposées par les MRC d’Argenteuil et de Papineau, au Québec, ainsi que les comtés unis de Prescott et Russell, en Ontario. Les cyclistes auront le choix entre une boucle ouest de 87 km, une boucle centrale de 54 km et une boucle est de 55 km. Dans les trois cas, ceux‑ci auront l’occasion de se retrouver, durant leur parcours, des deux côtés de la rivière des Outaouais.

Pour en savoir davantage sur ces différents parcours, il suffit de communiquer avec Tourisme Basses-Laurentides au 450-491‑4444 ou de consulter le [www.basseslaurentides.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top