- PUBLICITÉ -
De toutes nouvelles activités sur glace

L’hiver leur donne assurément bonne mine: le maire Hubert Meilleur

De toutes nouvelles activités sur glace

Parc régional éducatif du Bois de Belle-Rivière

Le Parc régional éducatif du Bois de Belle-Rivière a officiellement inauguré, le 9 janvier dernier, son nouveau parc de glace. En place depuis le 31 décembre dernier, les infrastructures comprennent une patinoire réglementaire et un sentier glacé de 1,9 km.

Pas moins de 12 mois de travail et de conception ont été nécessaires pour mettre sur pied ce projet, lequel a demandé un investissement de 582 800 $. Les fonds proviennent, entre autres, du Centre local de développement (CLD) de Mirabel, via son Pacte rural, et de la Ville de Mirabel.

«L’élément glace a été soulevé depuis un bon moment chez les utilisateurs du parc. Avec les infrastructures ajoutées et plusieurs des activités hivernales, tous les membres de la famille vont y trouver leur compte», s’est exprimé le directeur du Parc régional éducatif du Bois de Belle-Rivière, Stéphane Michaud.

Le parc de glace comprend une patinoire de dimension réglementaire permettant de pratiquer des sports tels que le hockey, la ringuette ou le ballon-balai. Cette dernière est située dans le jardin forestier, près d’arbres matures et à l’abri du vent.

Le sentier de glace, quant à lui, permet aux utilisateurs de patiner sur 1,9 km dans la grande érablière, également à l’abri du vent. Il prend son départ tout à côté du chapiteau Mirabel qui a vu ses infrastructures adaptées pour l’hiver. Ainsi, les utilisateurs du parc peuvent avoir accès à une salle pour se réchauffer et enfiler leurs patins avec des bancs, un foyer tout à côté et l’accès à des équipements sanitaires.

Tout près, un entrepôt sert d’abri à une «Zamboni», qui a subi des transformations pour être utilisée l’extérieur, et à un souffleur. «L’entretien de la glace extérieure est plus complexe qu’on peut penser. Ce sont sept employés qui se relaient sept jours, surveillant la météo. Tout est pris en considération pour rendre les surfaces lisses et praticables», a expliqué M. Michaud.

De plus, l’équipe responsable du parc de glace a été formée afin qu’elle puisse maîtriser les techniques d’entretien de sentier de glace qui demande beaucoup d’eau. «Les activités hivernales et particulièrement la glace représentent un attrait pour la population», a ajouté le directeur. Le nombre de visiteurs depuis son ouverture démontre bien cet engouement.

«Il faut également penser à l’élément sécurité. Avec le réchauffement climatique, notre parc offre des activités en toute sécurité comparativement à celles sur des plans d’eau», a-t-il également spécifié.

L’aménagement du parc a commencé bien avant l’hiver puisqu’il a fallu, par exemple, effectuer un fond d’asphalte pour la patinoire et un en sable pour le sentier afin de pouvoir y former un bloc de glace en fine couche, a expliqué M. Michaud.

«Je félicite le personnel du parc pour ce projet de glace en plein bois, c’est extraordinaire! Nous voulions multiplier nos activités pour les diversifier le plus possible, ça manquait. Le Bois de Belle-Rivière permet ça, de faire des activités de glace et d’inciter les familles et les jeunes, surtout, à y évoluer et à sortir du devant de leurs écrans pour une meilleure santé», a enfin commenté le maire de Mirabel, Hubert Meilleur.

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top