- PUBLICITÉ -

Ces élèves de l’école secondaire Liberté-Jeunesse peuvent maintenant bénéficier de classes dotées d’un aménagement flexible.

De l’aménagement flexible à l’école secondaire Liberté-Jeunesse

Grâce au concours «Solidarité» de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes, les enseignantes Chantale Gélinas, Maude-Aimée Forget et Nadyne Doucet, de l’école secondaire Liberté-Jeunesse, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, ont pu se lancer dans un projet d’aménagement flexible l’an dernier dans cet établissement de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI).

En effet, à leur grande surprise, elles ont reçu de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes la somme de 10 000 $, sur un montant total de 30 000 $, pour mettre de l’avant ce projet qu’elles jugeaient innovateur et qui devait toucher le plus grand nombre possible d’élèves de l’école.

L’aménagement flexible est le remplacement de bureaux individuels par différents choix de sièges et tables tels que ballons, sofas, banquettes, «bean bag», tabourets oscillants, tables à hauteur variable et autres. Les élèves sont amenés à choisir leur place en fonction de leur besoin personnel au moment présent. Par le fait même, il y a une diminution de la sédentarité, une augmentation de la motivation, une meilleure concentration et les jeunes hyperactifs peuvent arriver à mieux se concentrer.

Une seconde vie à du matériel usagé

Concrètement, des élèves de la 1re à la 5e secondaire peuvent maintenant bénéficier des six classes qui offrent ce nouvel aménagement lors de leurs périodes dites décloisonnées. Un autre objectif des enseignantes était de donner une seconde vie à du matériel usagé. Les parents de l’école ont aussi été mis à contribution pour aider à la confection de rehausseurs de tables, de banquettes et de coussins.

Les élèves qui fréquentent ces classes se disent plus interpellés par l’enseignement, plus concentrés, plus motivés à apprendre. Ils se sentent bien dans ces classes et ont envie d’y passer plus de temps. Le sentiment d’appartenance face à leur école s’en trouve augmenté par le fait même.

Précisons que plusieurs recherches ont prouvé que l’aménagement flexible est favorable à l’apprentissage. Il y a, entre autres, les recherches de Ranjana Mehta, du Texas A&M Ergonomics Center, qui indiquent aussi que bouger améliore les capacités d’apprentissage. Non seulement les élèves brûlent plus de calories, mais ils sont aussi plus attentifs.

L’aventure n’est cependant pas terminée! D’autres projets du même genre sont en train de prendre forme à l’école secondaire Liberté-Jeunesse, annoncent les trois enseignantes qui tiennent à remercier infiniment la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes pour avoir cru en leur projet!

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top