- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – La ministre Andrée Laforest, accompagnée notamment de la mairesse Sonia Paulus et de la député et ministre Sylvie D’Amours.

De l’aide additionnelle pour les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Comme l’avait laissé entendre sa collègue de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, il y a une douzaine de jours, la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation du Québec, Andrée Laforest, a confirmé que les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac pourront bénéficier d'aide additionnelle.

En tout, ce sont trois mesures que la ministre Laforest a annoncées, le vendredi 15 novembre dernier, à l’hôtel de ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, et cela en raison de «la nature de l’incident survenu, son imprévisibilité, sa rapidité et son ampleur». Pour l’occasion, Mme Laforest était accompagnée, bien sûr, de la mairesse Sonia Paulus, mais aussi de la députée provinciale de Deux-Montagnes, Sylvie D’Amours, également ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides, et de responsables de la Société d’habitation du Québec (SHQ) et de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).

Les mesures annoncées

Ainsi, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) versera aux sinistrés une aide financière additionnelle équivalente au montant de l’aide financière déjà accordée par le ministère de la Sécurité publique pour les biens meubles. Les sinistrés n’auront pas à demander à recevoir cette aide; elle leur sera versée automatiquement dès lundi prochain. Cette aide pourrait se chiffrer jusqu’à 17,5 M$ et vise quelque 1 450 personnes sinistrées.

Aussi, les propriétaires sinistrés pourront bénéficier d’une garantie de prêt leur permettant d’obtenir, auprès de leur institution financière, un prêt hypothécaire pouvant atteindre 95 % de la valeur marchande de leur propriété, alors que le seuil habituellement autorisé est de 80 %. Cette garantie de prêt sera effective pour une période maximale de 10 ans.

Enfin, la SHQ ainsi que la RBQ dépêcheront un représentant au Bureau d’aide et d’information aux sinistrés pour soutenir les personnes concernées.

«Notre gouvernement et notre premier ministre François Legault avons vraiment été à l’écoute des sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Ce que nous annonçons aujourd’hui est exceptionnel. Nous avons pris nos responsabilités», a déclaré la ministre Laforest, consciente qu’il y a des cas d’exception et que ceux-ci seront considérés.

«Les mesures annoncées contribueront à redonner espoir aux sinistrés. Encore une fois, notre gouvernement démontre qu’il a à cœur le bien-être de la collectivité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac», d’ajouter la députée et ministre Sylvie D’Amours.

Un programme municipal pour les propriétaires occupants

De son côté, la mairesse Sonia Paulus a annoncé la mise en place d’un programme qui permettra aux propriétaires occupants dont la maison a été démolie ou vendue, et qui rachètent une maison sur le territoire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, de bénéficier d’un remboursement équivalent à la taxe de mutation immobilière, appelée la «taxe de bienvenue».

«On travaille encore très fort avec le gouvernement pour que Sainte-Marthe-sur-le-Lac redevienne ce qu’elle était avant avril dernier. La réfection de la digue et les mesures supplémentaires qu’on vient d’annoncer sont des pas dans la bonne direction. Nous continuerons à travailler sans relâche pour que les sinistrés puissent retrouver une vie un peu plus normale», a commenté Mme Paulus en annonçant la mise en place de ce programme municipal.

Des mesures toujours insuffisantes

L’annonce de ces nouvelles mesures a été loin de réjouir les quelques sinistrés venus interpeller la ministre Laforest à son arrivée à l’hôtel de ville marthelacquois. Ceux-ci s’estiment toujours perdants, car il y a plus que les biens meubles à compenser. «Ça ne vaut pas grand-chose», a lancé une sinistrée après la conférence de presse.

«Ce qui serait la justice, ce qu’on appelle la justice, ce serait qu’il [le gouvernement] nous redonne la valeur qu’on avait le 26 avril au soir», a indiqué une autre sinistrée. Pour un autre, «il n’y a pas grand-chose de bon là-dedans».

Précisons, en terminant, que les modalités concernant le Programme de garantie de prêt pour les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac peuvent être consultées sur le [www.shq.gouv.qc.ca/programmes].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019
- PUBLICITÉ -
Top