- PUBLICITÉ -
Daniel Goyer: «La passion de servir mes concitoyens m’anime: je serai candidat pour PQ dans Deux-Montagnes»

Daniel Goyer

Daniel Goyer: «La passion de servir mes concitoyens m’anime: je serai candidat pour PQ dans Deux-Montagnes»

Fort du choix unanime des membres du Parti québécois (PQ) de la circonscription de Deux-Montagnes à cet effet, le député Daniel Goyer annonce avec fierté qu’il briguera les suffrages sous la bannière du PQ dans la circonscription de Deux-Montagnes lors de la prochaine élection générale.

(NDLR) – Communiqué de presse émis par le candidat du Parti québécois (PQ) dans Deux-Montagnes, Daniel Goyer.

«Il y a 18 mois, les électeurs de Deux-Montagnes m’ont accordé leur confiance en votant pour moi. Je peux leur dire, droit dans les yeux, que j’ai toujours agi dans leur intérêt premier, fier de les représenter toutes et tous, dignement et efficacement» a affirmé, dans un communiqué de presse, M. Goyer.

Le parcours du député est caractérisé par une présence constante au milieu et est émaillé de nombreuses interventions et rencontres avec les gens à l’échelle de la circonscription.

Rappelons que M. Goyer, qui a ses racines dans la circonscription de Deux-Montagnes, a travaillé dans la région pendant 28 ans au service de l’Union des producteurs agricoles (UPA); parallèlement, il a siégé 16 ans durant au conseil municipal de Saint-Eustache où il a assumé plusieurs responsabilités, notamment en matière environnementale et patrimoniale: «Depuis tout ce temps, je n’ai jamais cessé de m’impliquer activement dans ma collectivité», d’indiquer le député sortant.

C’est dans cet esprit, et riche d’une expérience toujours plus grande, que M. Goyer entend continuer de servir la population. «Je sollicite un nouveau mandat auprès d’eux afin de poursuivre ce que j’ai entrepris dans Deux-Montagnes», a-t-il fait savoir.

Il a ajouté: «J’ai fait avancer de nombreux dossiers. Outre ma détermination, j’ai aussi pu compter sur le fait que j’appartenais à un gouvernement au pouvoir, bien que minoritaire

Le député a indiqué en conclusion: «Je souhaite ardemment maintenir la circonscription de Deux-Montagnes au pouvoir, et ainsi idéalement constituer un député au sein d’un gouvernement majoritaire, un député qui véritablement la passion de servir la population. J’invite donc instamment les électrices et électeurs de Deux-Montagnes à m’accorder à nouveau leur confiance. Je ne les décevrai pas

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top