- PUBLICITÉ -

Image par torstensimon de Pixabay – Quelque 350 000 personnes ont reçu une ou deux doses contre la COVID-19 à ce jour dans la région des Laurentides.

COVID-19: des données encourageantes dans les Basses-Laurentides

Alors que la région des Laurentides se retrouve désormais en zone orange, les chiffres publiés par la Santé publique régionale confirment que la situation s’améliore concrètement dans les municipalités des Basses-Laurentides.

MRC de Thérèse-De Blainville

Ces données, publiées une fois par semaine, datent du jeudi 27 mai et montrent une baisse quasi généralisé de tous les indicateurs, y compris dans la MRC de Thérèse-De Blainville qui a connu une hausse de 55 cas (6 570 au total), alors que ce facteur était de +91 la semaine précédente.

De la même manière, le nombre de cas actifs est passé de 101 à 73.

Dans cette MRC, c’est toujours Blainville qui affiche le cumulatif le plus important, avec 2 213 cas (+26) depuis le début de la pandémie. On y retrouve encore 23 cas actifs, une diminution de neuf en une semaine. Pendant ce temps, seulement quatre Thérésiens ont reçu un résultat positif, pour un total de 1 200, alors que le nombre de cas actifs est passé de 17 à 11. La situation est demeurée stable à Boisbriand, qui a enregistré 15 nouveaux cas, pour un total de 1 161. On a cependant retranché un cas actif. Il s’en trouve maintenant 18.

Dans les autres villes de la MRC, la situation est la suivante: Rosemère, 564 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs; Sainte-Anne-des-Plaines, 543 cas (+3) et 1 à 4 cas actifs; Bois-des-Filion, 482 cas (+9) et 10 cas actifs (-7); Lorraine 407 cas (+5) et 5 cas actifs (-3).

MRC de Deux-Montagnes

Globalement, on peut dire que la situation s’est stabilisée dans cette MRC qui avait enregistré des chiffres résolument à la baisse, la semaine dernière. Or, entre le 20 et le 27 mai, on y a diagnostiqué 27 nouveaux cas, pour un total de 3 589, en même temps que l’on recensait 31 cas actifs, c’est à dire une augmentation de trois.

Saint-Eustache demeure l’endroit le plus touché, avec huit de ces nouveaux cas, pour un total de 1 850 depuis le début de cette crise sanitaire. On y recensait aussi 11 cas actifs, une baisse de 10 en une semaine. On ajoutait par ailleurs cinq cas à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, qui en compte désormais 647, de même que cinq cas actifs, en hausse de un. À Deux-Montagnes, six personnes recevaient un résultat positif, pour un total de 549. On y compte aussi 5 cas actifs, alors que ce nombre était à zéro.

Dans les autres villes de la MRC, le tableau est le suivant: Pointe-Calumet, 191 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs; Saint-Joseph-du-Lac, 179 cas (+4) et 1 à 4 cas actifs; Oka, 113 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs; Kanesatake, 32 cas (+0) et aucun cas actif; Saint-Placide, 28 cas (+0) et aucun cas actif.

Mirabel

À Mirabel, qui est à la fois ville et MRC, les données sont tout aussi encourageantes. Durant la dernière semaine, 11 cas se sont ajoutés, pour un cumulatif de 1 994, alors qu’on a pu retrancher dix cas actifs, pour un total de 12.

Guérisons, vaccins, décès…

Les Laurentides ont enregistré trois décès attribuables à la COVID-19, entre le 20 et le 27 mai, pour un total de 503 depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas atteint un cumulatif de 20 661 (+156), alors qu’on recense 198 cas actifs (-65).

On signale par ailleurs que 19 960 personnes qui ont contracté le virus en sont désormais guéries, une augmentation de 218 en une semaine. Durant la même période, 41 784 personnes ont été inoculées, pour un total de 348 469 dans les Laurentides.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top