- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Cotes de crue des eaux de la rivière des Mille Îles: Une rencontre de citoyens demandée

Les débats entourant les nouvelles cotes de crue des eaux de la rivière des Mille Îles, décrétées par Québec à la suite des études menées le Centre d'expertise hydrique du Québec, ont trouvé écho au conseil municipal de Saint-Eustache, lors sa séance ordinaire du mois de novembre.

Une modification des zones identifiées inondables 0-20 ans aura des répercussions majeures sur la possibilité de construction des terrains s’y trouvant. Le dossier préoccupait la Ville de Laval au point que celle-ci avait fait faire ses propres contre-expertises sur le sujet, études qui viendraient à des conclusions plus avantageuses pour l’administration municipale.

Les problèmes politiques à Laval et l’approche des élections avaient fait en sorte que le sujet était moins d’actualité, mais le conseiller municipal du quartier des Îles, Raymond Tessier, a rappelé à cette séance ordinaire que quelques résidences de son quartier situées aux abords de la rivière étaient affectées par les nouvelles cotes d’inondation édictées par Québec. Certaines voyaient leur sort amélioré, le territoire où elles sont situées ayant été sorti de la zone à risque selon l’étude de Québec; d’autres, au contraire, l’intégraient. Le conseiller municipal Raymond Tessier a déjà comparé cette situation à une expropriation déguisée pour certains de ses concitoyens.

Il a demandé à cet effet la tenue d’une rencontre avec certains propriétaires de terrains de la 59e Avenue et les services techniques de la Ville, laquelle pourrait avoir lieu en février.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top