- PUBLICITÉ -
Construction en zone agricole: Sylvie Mallette réplique à Denis Paré

«C’est dans l’unité que Deux-Montagnes sera plus forte»

Construction en zone agricole: Sylvie Mallette réplique à Denis Paré

Option Saint-Eustache – Équipe Pierre Charron, par la voix de sa candidate dans le district électoral des Jardins, Sylvie Mallette, a tenu à rectifier ce qu’elle qualifie de «propos erronés du candidat indépendant à la mairie [Denis Paré] quant à la supposée construction de 2 500 unités de logement dans la zone agricole et des problèmes de circulation qui en découleraient.»

Rappelons que M. Paré a questionné, un peu plus tôt dans le cadre de sa campagne électorale, les intentions, à son avis, de l’actuel maire Charron et son équipe de construire 2 500 maisons au nord du boulevard Binette. M. Paré a alors déclaré à ce sujet: «Quelle horreur de vouloir percer la zone agricole! La circulation dans ce secteur est déjà problématique pour les résidants. Il faut respecter leur qualité de vie.»

«Il s’agit là d’une manœuvre grossière et déplorable, uniquement destinée à induire les gens du quartier en erreur. C’est même malhonnête de sa part puisque rien de ce qu’il avance ne tient la route», a indiqué, dans un communiqué de presse, la candidate Mallette.

Selon elle, aucune forme de dézonage n’est possible pour l’instant dans ce secteur et possiblement les dix prochaines années dans toute ville faisant partie de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), y compris Saint-Eustache, selon un avis gouvernemental qui a obligé cette orientation. Pour Mme Mallette, il est donc faux de prétendre que la circulation dans ce secteur pourrait éventuellement être affectée comme le fait M. Paré. «Cette manipulation de l’opinion publique est regrettable de la part de quelqu’un qui aspire à la plus haute fonction municipale», a indiqué la candidate d’Option Saint‑Eustache.

Mme Mallette a mentionné, en guise de conclusion, qu’elle compte plutôt «travailler en faveur d’un développement harmonieux et de qualité, comme ce que l’on retrouvera dans le projet Albatros. Le développement sauvage n’est nullement dans ma vision des choses et jamais je ne le permettrais.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019
- PUBLICITÉ -
Top