- PUBLICITÉ -
Collecte de sang du Club Optimiste Sainte-Marthe-sur-le-Lac

(Photo Yves Déry) - Le président du Club Optimiste Sainte-Marthe-sur-le-Lac, John Gagné, ainsi que la mairesse et la présidente d’honneur, Sonia Paulus, attendent la population le 23 janvier prochain pour la collecte de sang annuelle.

Collecte de sang du Club Optimiste Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Au centre commercial Les Promenades Deux-Montagnes

Le Club Optimiste Sainte-Marthe-sur-le-Lac tiendra sa collecte de sang annuelle au centre commercial Les Promenades Deux-Montagnes.

Cette activité pour Héma-Québec se déroulera le vendredi 23 janvier prochain, entre 10 h 30 et 20 heures. La mairesse de la Municipalité, Sonia Paulus, agira à titre de présidente d’honneur. «De telles collectes sont essentielles afin de permettre à Héma-Québec de répondre à la demande quotidienne en produits sanguins. Annuellement, quelque 388 000 unités de produits sanguins sont livrées aux hôpitaux du Québec, et ce, grâce aux 287 000 donneurs qui prennent part aux 2 500 collectes organisées chaque année à travers la province», fait-elle savoir.

Semblable à l’année passée, l’objectif fixé pour cette collecte s’élève à 175 dons. En 2008, la collecte avait permis de recueillir 169 dons, soit six dons de plus que l’année précédente. En 2006, 203 donneurs s’étaient présentés à la collecte de sang.

Le président du Club Optimiste Sainte-Marthe-sur-le-Lac, John Gagné, invite toute la population de la ville et des environs à participer à cet évènement. «Le don de sang me tient à cœur. Ç’a permis de sauver quelqu’un de ma famille. Quand ça se passe chez soi, ça devient très important», a-t-il déclaré.

La mairesse Paulus a renchéri en affirmant qu’il y a plus de personnes qu’on pense qui bénéficient des dons de sang. «Regardez autour de vous, vous allez constater qu’il y a beaucoup de personnes qui en ont eu besoin», mentionne-t-elle.

La mairesse Paulus a indiqué qu’en tant qu’individu, chaque personne a un rôle à jouer pour assurer une réserve suffisante de produits sanguins. «Les besoins des patients dans les hôpitaux sont quotidiens, souligne-t-elle. Je ne sais pas si vous le savez, mais l’approvisionnement en sang est un défi quotidien pour Héma-Québec. Au moins 1 000 dons de sang sont nécessaires, par jour, pour subvenir à la demande et aux besoins des Québécois. À titre d’exemple, une personne a besoin de sang toutes les 80 secondes.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top