- PUBLICITÉ -
Collecte de sang de l’Église chrétienne évangélique de Saint-Eustach

(Photo Michel Chartrand) - Suzanne Bélec, d’Héma-Québec, Sylvie Dagenais, Vincent Rodrigue, mère et frère d’un jeune, Simon, et Irène Spino, de l’Église chrétienne évangélique de Saint-Eustache, attendent pas moins de 175 donneurs à cette collecte de sang du 8 décembre.

Collecte de sang de l’Église chrétienne évangélique de Saint-Eustach

Le mardi 8 décembre

Alors que s’amorce la période des fêtes, l’Église chrétienne évangélique de Saint-Eustache tiendra sa collecte de sang annuelle, ce mardi 8 décembre, entre 10 h 30 et 19 h 30, à ses locaux situés au 69, rue Saint-Laurent, à Saint-Eustache. L’objectif de cette collecte de sang a été fixé à 175 donneurs.

L’évènement se déroulera à la douce mémoire de Simon Rodrigue, décédé à l’âge de 20 ans, au mois de juillet 2008, à la suite d’un combat d’un peu plus d’un an contre le cancer du foie. Selon sa mère, Sylvie Dagenais, «il faut avoir vécu ce que c’est que d’avoir un enfant avec un cancer virulent pour réaliser l’importance de savoir qu’un approvisionnement en produits sanguins est disponible à tout moment de la journée. Cela ne se fait pas tout seul, mais c’est possible grâce à la générosité de nombreux donneurs de sang tout comme vous».
«Venez, à la mémoire de notre cher Simon et en solidarité pour toutes les familles dont un enfant est malade et qui aurait besoin de sang», a renchéri, de son côté, Irène Spino, responsable du comité organisateur de cette collecte de sang qu’organise l’Église chrétienne évangélique de Saint-Eustache.

Alors que l’actuelle pandémie de grippe A (H1N1) a toujours cours, Héma-Québec rappelle que les personnes qui reçoivent le vaccin peuvent donner du sang sans attendre un délai de deux jours, comme cela est le cas pour les autres vaccins. Aussi, on précise qu’une personne qui a eu la grippe et qui est complètement rétablie peut faire un don de sang. Également, Héma-Québec mentionne que les virus de l’influenza, dont celui de la grippe A (H1N1), ne se transmettent pas par transfusion sanguine. À ce jour, insiste l’organisme, aucun cas d’influenza acquis par transfusion n’a été rapporté.

Rappelons, en terminant, qu’une personne peut donner de son sang tous les 56 jours, soit six fois par année. Chaque jour, Héma-Québec se doit de prélever un minimum de 1 000 dons par jour afin de subvenir aux besoins de la population québécoise. Il est bon de savoir aussi qu’un simple don de sang peut contribuer à sauver jusqu’à quatre vies.

Pour d’autres renseignements sur le don de sang, on peut consulter le site Web d’Héma-Québec, à l’adresse www.hema-quebec.qc.ca .

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top