- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Tous invitent ici les Eustachois à se montrer généreux en ce jour de guignolée sur le territoire de la ville de Saint-Eustache.

Un groupe de bénévoles qui, année après année, fait de la guignolée des Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache, une belle fête!
Photo Benoît Bilodeau – La bonne humeur est au rendez-vous avant le départ des bénévoles, comme le montrent ici Daniel Goyer et Antonio Lavigne.
Photo Benoît Bilodeau – Une petite pause bien méritée pour ces bénévoles affairés à la cuisine pour préparer le petit-déjeuner et le dîner.
Photo Benoît Bilodeau – Le bénévolat sait réunir jeunes et moins jeunes.
Photo Benoît Bilodeau – L'action ne manque pas au sous-sol de la salle des Chevaliers de Colomb où l'on trie les denrées reçues.
Photo Benoît Bilodeau – Le président d’honneur de cette 104e guignolée, Jean Paquette, propriétaire du magasin Canadian Tire de Saint-Eustache.
Photo Benoît Bilodeau – Le nouveau député fédéral de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets.
Photo Benoît Bilodeau – Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.
Photo Benoît Bilodeau – Le grand chevalier des Chevaliers de Colomb de SAint-Eustache, Lucien Vallée.
Photo Benoît Bilodeau – Le prêtre modérateur de la paroisse Saint-Eustache, Urbain Mumina Balel'ende.

C’est jour de guignolée à Saint-Eustache (aujourd’hui) et Oka (demain)

La ronde des guignolées se poursuit en fin de semaine, alors que des centaines de bénévoles passeront de porte en porte à Saint-Eustache ce samedi 7 décembre (aujourd’hui) pour accepter des denrées non périssables et des dons en argent, mais aussi ce dimanche 8 décembre (demain) à Oka.

À Saint-Eustache, pas moins de 450 bénévoles sont, à l’invitation des Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache, mettent la main à la pâte ce samedi 7 décembre, dont des centaines qui sont en ce moment même affairés à ratisser le territoire de la ville de Saint-Eustache depuis 9 heures ce matin. En cas d’absence, on peut contribuer en laissant son sac de denrées tout près de la porte de la maison. D’autres bénévoles sont aussi, au sous-sol de la salle des Chevaliers de Colomb, à trier les denrées qui seront recueillies lors de cette 104e guignolée.

Un esprit d’entraide palpable

Plusieurs centaines de bénévoles étaient d’ailleurs réunis, dès 8 h 30, à cette même salle pour prendre connaissance du secteur qu’ils auront à parcourir durant la journée, et prendre un café et des rôties avant de le prendre le départ. Une équipe de bénévoles était, elle, à préparer non seulement ce petit-déjeuner, mais aussi le dîner qui sera servi aux bénévoles.

Avant le départ des bénévoles, quelques dignitaires ont pris la parole, à savoir le président d’honneur de cette 104e guignolée, Jean Paquette, propriétaire du magasin Canadian Tire de Saint-Eustache, le nouveau député fédéral de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, le grand chevalier, Lucien Vallée, et le prêtre modérateur de la paroisse Saint-Eustache, Urbain Mumina Balel’ende.

Tous, tout en louant l’esprit d’entraide qui caractérise Saint-Eustache, ont invité les bénévoles à passer cette journée dans la joie, à surtout à dire merci aux donateurs et même à ceux qui refuseront de donner quoi que ce soit, avec l’espérance qu’ils diront oui l’an prochain. «Je n’avais pas conscience de l’ampleur de cette guignolée ; c’est vraiment impressionnant !», a lancé, M. Paquette

Le maire Pierre Charron a aussi tenu à remercier les pompiers du Service sécurité incendie de la Ville de Saint-Eustache qui ont ont amassé, à différents points de collecte, 17 525 $; un record dans leur cas.

Tous ces efforts, et bien d’autres, permettront aux Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache de remettre plus de 500 paniers à des familles démunies et gens seuls. L’an dernier, 543 paniers de Noël avaient précisément été distribués, répartis entre 733 adultes et 256 enfants, pour un total de 989 personnes.

À Oka, le dimanche 8 décembre

Également, un appel à la générosité est lancé à la population d’Oka qui verra de nombreux bénévoles sillonner, ce dimanche 8 décembre, les rues okoises pour amasser denrées et argent.

Les personnes qui seront pas présentes chez elles pourront tout de même contribuer en déposant leurs dons dans un sac bien identifié au nom de la Guignolée d’Oka près de la porte de leur domicile. Il sera également possible de déposer des dons à la salle des Loisirs (174, rue Saint-Jean-Baptiste), le jeudi 12 décembre, de 10 h à 16 h.

Voilà, il reste plus qu’à ceux et celles qui accueilleront chez eux tous ces bénévoles à mettre, eux aussi, la main à la pâte pour que ces deux guignolées connaissent le succès voulu aujourd’hui et demain!

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top