- PUBLICITÉ -
Célébration réussie pour la fête du Canada

Une nouvelle activité à la fête du Canada, à Deux-Montagnes: le «taureau mécanique».

Célébration réussie pour la fête du Canada

À Deux-Montagnes

C'est dans une ambiance festive, mais sobre, que s'est déroulée la fête du Canada à Deux-Montagnes, le dimanche 1er juillet, au parc Central. L'événement a commencé peu avant midi avec le défilé annuel des membres de la Légion royale canadienne, puis s'est poursuivi au parc Central jusqu'en fin de soirée.

À la mairie de la Ville de Deux-Montagnes, on estime qu’entre 5 000 et 10 000 personnes auraient pris part à la fête, à un moment ou l’autre de la journée.

Alors que les petits profitaient d’un tour de train ou s’amusaient aux jeux gonflables, les adultes ont profité du soleil radieux pour lancer quelques fers ou encore faire un brin de jasette en écoutant l’un des neuf groupes rock en prestation sur la scène.

Parmi les vedettes rock de la journée, on a pu entendre, entre autres, Hell Raiser, Skylinedrive, Fantom49, des groupes locaux. La jeune génération qui se trouvait sur les lieux paraissait ravie d’assister à leur spectacle, visiblement organisé pour les attirer. En fin de soirée, le chanteur de blues et de rock Ricky Paquette a fait résonner sa guitare.

«C’est une bonne idée d’offrir ce genre de spectacles. C’est pour écouter ces groupes que nous sommes ici, aujourd’hui. Sans cela, nous n’y serions pas», a avoué spontanément Julian, venu prendre part à la fête en compagnie de deux amis.

Un peu plus loin, sous un grand parasol, les amateurs de bingo se concentraient avec sérieux sur leur série de numéros, espérant évidemment remporter la cagnotte.

«C’est aussi ça la fête du Canada, le plaisir de faire une activité ensemble, dans une ambiance conviviale», a résumé sur un ton enjoué la sexagénaire Karen, qui semblait bien apprécier sa partie de bingo.

Ceux qui avaient envie de bouger davantage ont essayé le «taureau mécanique», une nouvelle activité offerte dans le cadre de la fête.

«Les gens vont à cette fête pour avoir du plaisir et célébrer en famille», a indiqué le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, avant d’ajouter que l’événement annuel attire même des résidents des municipalités avoisinantes.

Il faut dire que Deux-Montagnes est l’une des rares municipalités au Québec à souligner l’anniversaire du Canada.

«Célébrer le pays fait aussi partie de la culture de Deux-Montagnes», a précisé le maire Lauzon, qui estime la population anglophone à Deux-Montagnes à 25 %. Et la mixité linguistique et culturelle se passe très bien dans la communauté, selon lui.

La fête s’est terminée vers minuit, peu après le feu d’artifice flamboyant particulièrement apprécié du jeune public et quelques notes musicales bien rythmées de Ricky Paquette et des musiciens du Retrophonic…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top