- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Brèves municipales de Saint-Eustache

Adoption de règlements

Le conseil a donné son aval à l’adoption d’une dizaine de règlements à la séance du conseil du 1er octobre dernier, qui se tenait une semaine à l’avance en raison des élections municipales. Parmi ceux-ci, notons un règlement sur la discipline au Service de police en vue de «définir les comportements constituant des fautes disciplinaires, établir une procédure disciplinaire et déterminer les pouvoirs du directeur du Service de police et des officiers en cette matière».

Questions des citoyens

Un résidant de la rue Saint-Louis est venu saisir le conseil municipal d’un problème de ramassage de poubelles qui perdure, selon ses dires, depuis une quinzaine d’années. Selon le maire Pierre Charron, c’est à l’entreprise responsable de la collecte des déchets de se conformer. Un résidant a demandé au conseil municipal d’afficher les candidatures aux élections du 3 novembre prochain sur le site Web de la Ville. La Ville a répondu à cette requête en intégrant à sa page d’accueil un lien «Élections municipales 2013».

Pacte fiscal et manque à gagner

Le maire Charron a indiqué que le pacte fiscal conclu avec le gouvernement du Québec, qui se termine le 31 décembre prochain et dont l’entente a été reconduite en 2014, fait l’objet de modifications dans les modalités d’application de telle sorte que la Ville de Saint-Eustache serait aux prises avec un manque à gagner de 1,3 M$. «On parle de 200 M$ pour l’ensemble des municipalités, note M. Charron. Ce sont des impacts budgétaires importants, qui seront ultimement absorbés par le citoyen».

Affaires nouvelles des conseillers

À tour de rôle, les élus municipaux ont remercié la population, leurs collègues, les employés municipaux et leurs familles lors de ce dernier conseil municipal avant les élections du 3 novembre prochain. Trois d’entre eux, Sylvie Cloutier, Pauline Harrison et Germain Lalonde, ne sollicitent pas de nouveaux mandats.

Le conseiller municipal du Vieux-Saint-Eustache, Denis Paré, qui a depuis annoncé sa candidature à la mairie, a soulevé l’ire de la foule en dévoilant en plein conseil un questionnaire à remplir envoyé à des résidants du quartier des Îles par une firme d’ingénieurs à propos du pont des Îles Corbeil. Le conseiller municipal de ce quartier, Raymond Tessier, a qualifié de non professionnelle la façon de faire de la firme en question, alors que le maire Charron estime que M. Paré n’aurait pas dû attendre le soir de la tenue du conseil pour remettre le document en question.

Le conseiller du quartier du Carrefour, André Biard, a une fois de plus critiqué l’administration Charron pour avoir fait passer de cinq à trois le nombre de terrains de tennis au parc Chénier, considérant que la situation cause des problèmes de disponibilité aux utilisateurs habituels des terrains. «Ça nous donne sept terrains en tout, tous aménagés avec la même surface», a répondu le maire, qui a annoncé le projet d’aménager quatre autres terrains à l’école secondaire des Patriotes.

Demande d’aide financière

Le conseil municipal a approuvé la formulation d’une demande d’aide financière au ministère de la Culture et des Communications sur la restauration patrimoniale pour bâtiments classés.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top